Nuits Sonores : Beatbox, "cinquième roue du carrosse"

Le 28 mai prochain, le quatuor représentera la France lors des championnats du monde à Berlin. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur une discipline en retrait dans le vaste univers du hip hop

Lyon Capitale : Comment se situe le beatbox en France dans la hiérarchie du hip hop ?
Tiko : Je vais être dur, mais pour moi, c'est la cinquième roue du carrosse dans le hip hop. Le beatbox est très peu connu du grand public, alors ne parlons même pas d'une quelconque reconnaissance. Sur les événements, on ne nous propose souvent que des interludes, des changements de plateau ou des démos, alors qu'en France il y a une multitude de beatboxers qui ont des propositions artistiques intéressantes. En général, ils font office de cerise sur le gâteau et sont rarement l'attraction de la soirée. Pourtant, pour les experts internationaux, la scène française est l'une des plus en vue.

Pourquoi reproduire à la bouche des sons que tu pourrais jouer ou sampler ?
Je suis effectivement bassiste à la base. Mais en étant beatboxer, j'utilise mon propre corps comme un instrument. Il n'y a plus de barrière entre la musique et moi. Une idée arrive et elle sort directement. Cela offre un sentiment de liberté assez incroyable que je ne retrouve pas dans la pratique d'un instrument traditionnel ou de la MAO (musique assistée par ordinateur).

Comment devient-on champion de France de beatbox ?
Pour moi, la différence durant les championnats de France s'est faite sur deux points. Premièrement, nous composons nos routines quand les autres font souvent du freestyle. La musique que l'on propose est calée à la seconde, orchestrée. On ne laisse pas de place au hasard. Le deuxième point est une certaine approche du live. On envisage notre prestation comme un Dj set, un peu à la manière des Birdy Nam Nam ou des C2C. Cela nous permet d'avoir un réel parti pris sur la mise en scène. Le beatbox étant peu exposé, participer à une compétition ou la remporter n'apporte pas grand chose si ce n'est la reconnaissance de ses pairs. L'argent n'a pas encore pourri l'affaire. Au final, ce qui importe c'est de se faire plaisir et d'échanger. Ceci dit, on a une bonne carte à jouer en équipe, on attend l'événement avec impatience !
Under Kontrol. Le 23 mai dans le cadre de la Nuit 4 du festival Nuits Sonores au Marché Gare.
Beatbox Battle World Championship 2009.
Du 28 mai au 1er juin à Berlin.
www.nuits-sonores.com
www.myspace.com/underkontrol
www.myspace.com/tikobox
*Le beatbox (ou human beatbox) consiste à reproduire, à la bouche, le son d'instruments, de scratchs ou d'une boîte à rythme.

Notre dossier complet sur les Nuits Sonores 2009 en cliquant ici lien

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut