Tragédies de juillet Morin Point-du-Jour

Nuits de Fourvière : Les tragédies de juillet

Eschyle, Sophocle et Euripide en plein air comme en Grèce. Que vous soyez couche-tard ou lève-tôt, la troupe de Gwenaël Morin vous attend au Point-du-Jour.

Habitué des Nuits de Fourvière, le metteur en scène Gwenaël Morin poursuit cette année son exploration des grands tragédiens grecs, Eschyle, Sophocle et Euripide. Sa troupe a donné le week-end dernier Les Exilées (d’après Eschyle) sur le parking du théâtre du Point-du-Jour à l’arrivée du soir. Au même endroit et à la même heure ce week-end : La Mort d’Héraklès d’après Sophocle. Le suivant ce sera Iphigénie chez les Taures, d’après Euripide. Et le dernier samedi de juillet, les lève-(très)tôt pourront savourer l’intégrale (les trois pièces enchaînées) à partir de 5 heures (oui, du matin).

14, 15 et 16 juillet à 20h – La Mort d’Héraklès
21, 22 et 23 juillet à 20h – Iphigénie chez les Taures
Le 29 juillet à 5h – Les Exilées / La Mort d’Héraklès / Iphigénie chez les Taures
Sur le parking du théâtre du Point-du-Jour (Lyon 9e). GRATUIT.
Dans le cadre des Nuits de Fourvière 2017

à lire également
Chaise (Edward Bond) et la Grande Saga de la Françafrique – à l’affiche à Lyon cette semaine © Romain Etienne / Vincent Muteau
L’histoire, la répression, la prison et la fin du monde. Programme très politique sur les scènes lyonnaises cette semaine (mais non sans humour). Que l’on finira avec le merveilleux Patrick Chesnais. L’histoire de France décapée à l’Astrée Le théâtre de la Doua propose un cycle de six spectacles destinés à éclairer des pans déterminants de […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut