Tragédies de juillet Morin Point-du-Jour

Nuits de Fourvière : Les tragédies de juillet

Eschyle, Sophocle et Euripide en plein air comme en Grèce. Que vous soyez couche-tard ou lève-tôt, la troupe de Gwenaël Morin vous attend au Point-du-Jour.

Habitué des Nuits de Fourvière, le metteur en scène Gwenaël Morin poursuit cette année son exploration des grands tragédiens grecs, Eschyle, Sophocle et Euripide. Sa troupe a donné le week-end dernier Les Exilées (d’après Eschyle) sur le parking du théâtre du Point-du-Jour à l’arrivée du soir. Au même endroit et à la même heure ce week-end : La Mort d’Héraklès d’après Sophocle. Le suivant ce sera Iphigénie chez les Taures, d’après Euripide. Et le dernier samedi de juillet, les lève-(très)tôt pourront savourer l’intégrale (les trois pièces enchaînées) à partir de 5 heures (oui, du matin).

14, 15 et 16 juillet à 20h – La Mort d’Héraklès
21, 22 et 23 juillet à 20h – Iphigénie chez les Taures
Le 29 juillet à 5h – Les Exilées / La Mort d’Héraklès / Iphigénie chez les Taures
Sur le parking du théâtre du Point-du-Jour (Lyon 9e). GRATUIT.
Dans le cadre des Nuits de Fourvière 2017

à lire également
Nuits de Fourvière 2012 © Julien Rambaud
La Nuit Québec vient clôturer ce samedi soir l'édition 2018 du festival Les Nuits de Fourvière au théâtre antique. Une édition qui a attiré pour la deuxième année consécutive 150 000 spectateurs.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut