Jeudis du Monde – La cornemuse celtique du Galicien Anxo Lorenzo (©Anxo Lorenzo

Musique : le retour du Jeudi au jardin des Chartreux de Lyon

Les Jeudis des musiques du monde sont de retour et réintègrent, après une année de vaches maigres, les P’tits Jeudis et les DJ sets d’après concert !

L’été, certains prennent des vacances et voyagent aux quatre coins du monde quand d’autres, moins chanceux, entament une traversée du désert culturel lyonnais, faisant face aux désormais traditionnelles canicules entre deux pics de pollution… Heureusement, le Centre des musiques traditionnelles Rhône-Alpes (CMTRA) vient chaque année égayer nos jeudis estivaux et satisfaire notre besoin d’évasion avec sa programmation tout en couleurs !

Loin d’une affiche hors sol, l’association lyonnaise s’applique, conformément à ses prérogatives, à promouvoir les artistes et groupes régionaux aux origines les plus diverses et variées sans pour autant s’interdire (quand les finances le lui permettent) d’y inclure quelques projets internationaux en tournée. C’est le cas cette année avec les chanteuses géorgiennes d’Aznash Laaman, le virtuose espagnol Anxo Lorenzo ou la fanfare béninoise Olaïtan. Et comme les bonnes nouvelles sont rares de nos jours, saluons le retour des P’tits Jeudis (ateliers de découverte proposés aux plus jeunes en début de soirée) et des DJ sets endiablés d’après concert. Ils avaient été supprimés l’an dernier pour raisons budgétaires mais font leur réapparition suite à la stabilisation financière du festival.

Quand les finances vont mieux, tout va mieux… Et l’on commence, pour fêter ça, avec une soirée “bal folk” en compagnie de deux quatuors voyageurs : Escale Ordinaire et sa recette aux accents alchimiques et La Machine pour un bal néo-trad du Centre de la France. À peine une semaine pour soigner ses courbatures et voilà qu’un second jeudi pointe le bout de son nez. Direction le Maroc, avec la fusion jazz et chaâbi des excellents ArbaA Experimental Chaâbi ainsi que le blues gnawa psychédélique de Bab L’Bluz.

C’est déjà la mi-juillet et une nouvelle destination inédite nous est suggérée : le Venezuela et ses tambours ! Avec Parranda La Cruz, les voix sont soutenues par les seules percussions tandis qu’Orlando Poleo nous distillera son jazz afro-vénézuélien aux accents cubains. Une petite halte sur les rives de la mer Noire avec les Géorgiennes d’Aznash Laaman et les musiques de Thrace et d’Anatolie d’Assafir puis cap sur l’Espagne pour les chants asturiens de Muga et la cornemuse celtique du Galicien Anxo Lorenzo.

Le voyage est presque achevé mais les Jeudis ont choisi de finir en beauté avec un “tour du monde en fanfare” signé Zibeline et un éclat final en compagnie de la fanfare béninoise Olaïtan, rejointe pour l’occasion par quelques jazzmen locaux pour une rencontre hors norme et sans frontières. Bien joué, les Jeudis !

à lire également
ONL orchestre orgue
 C’est l’ouverture de saison à l’Auditorium et l’occasion pour le public lyonnais de découvrir à l’œuvre le nouveau directeur musical de l’Orchestre national de Lyon (ONL).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut