Morcheeba au Radiant

Etat des lieux avant un retour plus vraiment attendu entre Rhône et Saône.

Lorsqu'en 1996 sort Who Can You Trust ?, c'est toute une génération de maniacodépressifs qui s'oublie sur les rythmiques des frères Godfrey, transcendée par la voix de Skye Edwards. Morcheeba devient culte et s'installe comme l'un des fers de lance d'un nouveau courant musical un peu fourre-tout : le trip hop. Avec la sortie en 1998 de Big Calm, Morcheeba montre un côté enjoué qu'on ne lui connaissait pas et vend quelques millions d'exemplaires de ce second album. Le groupe vient alors présenter son disque au public lyonnais lors d'un concert au Transbordeur. Pour les néophytes, Morcheeba signifie " More Cheeba ", c'est-à-dire " Plus de marijuana ! ". La formation n'hésite d'ailleurs pas à s'adresser au public pour lui réclamer quelques joints histoire de s'échauffer en douceur. Quelques pétards plus tard, après un début poussif, le groupe se met enfin en condition et livre une prestation à la hauteur. Depuis ? Eh bien plus grand-chose. Après le départ de Skye Edwards en 2005, les albums se suivent aux rythmes des chanteuses. Morcheeba a perdu sa voix, son identité, son empreinte sonore. Leur sixième et dernier opus, Deep Dive, sortie en février dernier, vient confirmer ce manque, édulcoré par une suite d'invités sans grand relief. C'est donc sans grande conviction que l'on attend leur prestation au Radiant le 16 mai prochain. Surtout qu'avec l'interdiction de fumer dans les lieux publics, les frères Godfrey devront trouver une nouvelle source d'inspiration pour se mettre en jambe.

Morcheeba. Le 16 mai au Radiant, 1 rue Jean Moulin, Caluire.
04 78 23 84 02 ou www.leradiant.com

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut