Lyon Secret : la chapelle et le Graal

L'abbé doyen l'avait fait édifier afin de préserver la méditation des moines. Plus tard, elle fut le lieu de pélerinage pour tous les chrétiens. Complètement démolie à la Révolution, la chapelle a été reconstruite par la famille Jaillard, la plus ancienne famille de l'île qui habite ici depuis 1788. Le clocher de la chapelle Notre-Dame-de-Grâce est celui de la chapelle primitive. Il a été restauré au XIXe siècle par Viollet-le-Duc. C'est aussi sur l'Ile Barbe que l'oliphant de Rolland, neveu de Charlemagne et des comtes de Monts-d'Or, fut, un temps, conservé. On rapporte même que le Graal dans lequel aurait bu pour la dernière fois le Christ et ses disciples y aurait été protégé un temps.

Bocaux de foetus
Sous l'Ecole Rockfeller, section infirmière, à Grange-Blanche, se terrent de mortuaires "trésors". Des centaines de foetus, de mains, de pieds et autres organes humains sont conservés dans des bocaux remplis de formol. Âmes sensibles s'abstenir.

La station fantôme
Devant le métro de Saint-Jean se trouve un terre-plein avec un escalier qui descend vers une porte scellée. Elle débouche sur des vastes couloirs et des salles en béton à l'abandon. Lors de la fin de la construction du métro de Saint-Jean qui est la plus profonde de toutes les stations, le tunnelier (qui est l'engin servant à creuser) a du faire ce trou pour en sortir. Après avoir bouché cette galerie, cette station a été mise en service en pilotage manuel le 4 septembre 1991 puis en conduite automatique le 11 décembre 1992.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut