Prison Insider

Lyon : le Grand soir de Prison Insider au TNG le 17 novembre

L'ONG lyonnaise qui milite pour le respect des droits fondamentaux des personnes privées de liberté partout dans le monde organise une soirée le 17 novembre à Lyon.

L’ONG lyonnaise d’information sur l’état des prisons organise un de ses “grands soirs” le 17 novembre au TNG. Une soirée pour donner sens et visages aux travaux de l'ONG. “Le principe de la soirée est de réunir deux personnalités en leur proposant de dialoguer, dans un échange qui n'est ni un débat ni une controverse”, explique l'organisation, qui œuvre pour le respect des droits fondamentaux des personnes privées de liberté partout dans le monde.

Cette soirée débutera à 17h par le spectacle Une Longue Peine, de Didier Ruiz. “Une longue peine, comment ça se raconte ? C’est étrange ce mot, qui signifie punition et chagrin en même temps”, ainsi s’exprime Didier Ruiz lorsqu’il entreprend la mise en scène de son dernier spectacle monté, avec d’anciens détenus condamnés à de longues peines.

Après le spectacle, un entretien croisé, intitulé “Vers la lumière”, entre Laurent Fachard et Nicolas Frize. “Deux hommes se rencontrent. L’un éclaire l’espace public et “rêve d’éteindre tout”, l’autre s’intéresse à l’environnement sonore urbain… et au monde du travail.” Deux hommes qui ne se connaissent pas et qui dialogueront pour Prison Insider.


Soirée “Restons groupés !” – Samedi 17 novembre à partir de 17h au TNG, 23 rue de Bourgogne, Lyon 9e.

Tarif : 20 € pour l’ensemble de la soirée, 5 € pour le seul entretien – Billetterie uniquement sur place

à lire également
Rebibbia - Mise en scène Louise Vignaud (c) Rémi Blaquez (photo de répétition)
Louise Vignaud, la jeune directrice du théâtre des Clochards Célestes, présente ce mois-ci au TNP son adaptation pour les planches du roman de Goliarda Sapienza L’Université de Rebibbia. Avec notamment l’excellente Magali Bonat.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut