Les femmes de ses rêves

Comédie. Américain. 1h45.

Eddie est un célibataire endurcie en quête du grand amour. Il est la risée de son père, un retraité sexuellement hyperactif qui ne comprend pas que l'on puisse se destiner à la femme parfaite. Influencé par son père et son meilleur ami, Eddie se décide à épouser au bout de quelques semaines la très séduisante Lila, croyant trouver en elle le grand amour. Seulement voilà, Lila se révèle être insupportable au quotidien ce qui pousse Eddie au bord de la crise de nerf, jusqu'au moment magique où il rencontre Miranda... Là, les ennuis ne font que commencer.

Ben Stiller est un gage de réussite pour les grosses productions hollywoodiennes. Il faut dire que la star est appréciée du grand public pour jouer continuellement le même personnage, un américain moyen empreint de bons sentiments mais définitivement contraint de subir les situations les plus inattendues. On l'a découvert tel quel dans Flirté avec les embrouilles, on l'a aimé tel quel dans Mary à tout prix, on le retrouve idem avec la série Mon beau père et moi et on se le traîne encore avec Les Femmes de ses Rêves. A croire que l'acteur ne sait faire que ça : être un gentil benêt. Les Femmes de ses Rêves est une histoire banale, en plus d'être le remake d'un film tout aussi niais, The Heartbreak Kid, sorti en 1972. La question centrale du film est la même que pour toutes les autres productions dans lesquelles Ben Stiller à joué. Le personnage principal Eddie réalise qu'il ne s'est pas marié avec la bonne personne et qu'il en aime une autre. Un sujet qui serait parfait en tragédie grecque et qui en fin de compte se révèle être une comédie burlesque moyenne. Ici l'homme est bien un homme avec tout ce que cela représente comme comportements irresponsables, mais le film n'innove en rien, Ben Stiller reste toujours Ben Stiller. Un clown malgré lui.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut