Les Alpes, capitale estivale du rock

Dans les Alpes, en été, on n’entend pas que le cri des marmottes. Tour des scènes rock de montagne, du 3 juillet au 3 août.

Musiques en stock : l’écho des montagnes

Au cœur de la vallée de l’Arve (entre Annecy et Chamonix), une bande d’irrésistibles Gaulois se démène pour faire trembler le rock. Quatre soirées complètes de “Musiques en stock” sont offertes en plein cœur de la cité de Cluses. Cette gratuité n’est pourtant pas synonyme d’une programmation au rabais ! La preuve, cette année, Lou Doillon, Archive, Stereophonics et The Black Angels se partageront la scène avec une vingtaine d’autres groupes. Si les noms ne sont peut-être pas toujours très connus du grand public, la qualité est quant à elle bien au rendez-vous et de bonnes découvertes sont toujours à prévoir. Ce n’est pas par hasard qu’un certain Frank Margerin a établi ici ses quartiers d’été avec d’autres potes issus du monde de la BD. Il anime “Radio Lucien” avec Charles Berberian et Jean-Claude Denis. Voilà qui peut vous donner une petite idée de l’esprit qui règne sur ce festival, dont l’édition 2013 est dédiée à Daniel Darc qui avait donné ici un de ses derniers concerts, mémorable.
---
Du 3 au 5 juillet, à Cluses (Haute-Savoie).
GRATUIT.
> De Lyon, prendre l’autoroute direction Chamonix, sortie n° 19.
Site : http://www.musiques-en-stock.com/

Musilac, un festival les pieds dans l’eau

Quelques jours plus tard, le 12 juillet, c’est reparti. Direction la Savoie, Aix-les-Bains plus précisément. Ici, c’est la grosse artillerie qui est déployée, pour un des plus gros festivals régionaux : Musilac. Deux scènes s’installent dans un décor de rêve, à côté du lac du Bourget et face à une belle esplanade, pour quasiment trois jours non stop pendant lesquels 30 groupes se succèdent. Cette année, les quadras voire plus pourront retrouver une partie de leur adolescence perdue avec Blondie (premier soir). Viendront ensuite Saez, C2C, Thirty Seconds To Mars, Azealia Banks et Sexy Sushi. Il sera alors temps d’aller vous réfugier dans votre sac de couchage, car il vous restera encore deux belles journées à assurer. Pas moins de 20 autres artistes à écouter, notamment Stephan Eicher et les Phoenix Klaxons. Pour la fête nationale du 14 juillet, bouquet final avec la surprenante Beth Hart, juste avant Olivia Ruiz et un certain Jamiroquai. Avouez que pour animer le bal c’est un peu plus funky que la fanfare des pompiers, non ?
---
Du 12 au 14 juillet, à Aix-les-Bains (Savoie).
> Prix : Entrée 1 jour 49 € – Pass 3 jours 119 €.
> De Lyon, prendre l’autoroute direction Grenoble/Chambéry sortie Aix-les-Bains.
> Où dormir : camping sur place.
Site : http://www.musilac.com/

The show must go on, à Guitares en Scène

Cette fois, direction la Suisse, mais arrêtez-vous juste avant la frontière, à Saint-Julien-en-Genevois, pour Guitares en Scène. Là, vous risquez de croiser les célèbres lunettes de soleil d’un enfant du rock, un certain Philippe Manœuvre. Mais ce sont surtout des légendes de la scène rock qui devraient vous marquer, par exemple le charismatique Popa Chubby, une figure du blues, un phénomène sur scène. Ou encore un habitué des lieux, l’Irlandais Johnny Gallagher, puis un groupe mythique des années 1970 : Foreigner. Dans la même lignée : Uriah Heep. Ensuite, Brian May – si ce nom ne vous dit rien, laissez-nous vous fredonner Will Rock You ou encore The Show Must Go On… Ça commence à vous parler ? Brian May a en effet composé ces titres légendaires, lorsqu’il était le guitariste de Queen.

Si l’on ajoute à cette liste le nom de Mark Knopfler, de Dire Straits, vous nous accorderez que le terme “légendes” écrit un peu plus haut n’est pas un simple effet d’annonce.
---
Du 19 au 22 juillet, à Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie).
> Prix : de 20 à 75 €, selon le soir et en fonction des réductions. GRATUIT le vendredi pour la finale du tremplin.
> De Lyon, prendre l’autoroute direction Genève, sortir à Saint-Julien.
Site : http://www.guitare-en-scene.com/

Le rock se met au vert à Rock’n Poche

Puisque cette tournée de rock a commencé le 3 juillet, terminons-la un mois plus tard, les 2 et 3 août. Là aussi, c’est un festival qui se mérite, car il vous faudra gravir les montagnes pour vous rendre au cœur de la Vallée Verte, à Habère-Poche. Un GPS peut parfois être plus utile qu’un harmonica dans ce genre d’endroit. Mais, une fois sur place, vous abandonnez votre voiture dans un champ et vous laissez transporter par un bus puis par la musique. Côté programmation, il y aura encore cette année un beau mélange des genres avec Cali, Raggasonic, Tété ou encore Goran Bregovic. Sans oublier la scène régionale avec les locaux de Sound Box mais aussi quelques Lyonnais comme Mensch, Tchop Dye ou Mû.
---
Les 2 et 3 août, à Habère-Poche (Haute-Savoie).
> De Lyon, prendre l’autoroute en direction de Genève.
> Prix : Si vous achetez vos places avant le 26 juillet : 1 soir 26 € – 2 jours 44 € / Achat sur place : 1 soir 29 € – 2 jours 48 €.
Site : http://www.rocknpoche.com/

Après tout ça, si vous n’êtes pas gavé de décibels, ni d’Alpes, nous vous conseillons les marmottes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut