Le génie familial

Pire fardeau serait impossible à porter. Etre apparenté à un clochard facétieux qui fit, grâce à ses chef d'œuvres, rire et pleurer le monde entier interdit l'indigence. James Thiérrée est le petit fils de Charlie Chaplin. Il devient artiste à 4 ans dans le cirque fondé par ses parents où il apprend la danse, le trapèze et le violon, puis il se forme à l'art théâtral au Piccolo Teatro de Milan. Au fil de sa carrière, on le vit jouer, au cinéma, sous la direction de Peter Greenaway, Coline Serreau, Raoul Ruiz, Beno Besson ou Roland Joffe. En 1998, James Thiérrée crée son premier spectacle La symphonie du hanneton, pièce qui fait le tour du monde et obtient, en France, quatre Molières. La veillée des abysses, seconde oeuvre, obtient un succès similaire. Avec Au revoir parapluie, création 2007, le jeune artiste poursuit son travail au croisement du cirque, du théâtre, de la danse et du mime, et produit un univers onirique à la fois burlesque et mystérieux : "Dans ce nouveau spectacle, l'univers circassien est peut-être moins prépondérant, mais demeure omniprésent parce qu'il constitue mes racines. L'humour est toujours important pour moi car il permet de faire passer des choses moins drôles. Je reste incorrigiblement quelqu'un qui aime jouer, faire une blague au milieu d'une séquence dramatique. Cela permet de maintenir le spectateur en alerte, jamais installé." Son génie de grand-père n'aurait pas dit mieux.

Au revoir parapluie, création 2007 de James Thiérrée. Du 14 au 28 avril à la Maison de la Danse à Lyon, 8 avenue mermoz, Lyon 8, 04 72 78 18 00 ou www.maisondeladanse.com
Les 14 représentations du spectacle sont, d'ores et déjà, complètes. 20 places seront en vente une heure avant chaque représentation.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut