La Douleur au Théâtre de la Croix-Rousse

Elle tient un journal au jour le jour et même lorsque son amour revient, la douleur ne faiblit pas puisque commence la lutte pour la vie de son mari revenu décharné et traumatisé des camps. Le journal La Douleur ne paraît qu'en 1985. Duras est elle-même troublée par cette œuvre qui demeure une des choses les plus importantes de sa vie puisque l'écriture à ce moment-là fut son unique attache au réel, elle qui dans la tourmente avait cessé de dormir et de s'alimenter.

Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang mettent en scène Dominique Blanc, comédienne charismatique au jeu subtil. Elle dit la douleur seule sur scène, replonge dans la solitude et la souffrance de Duras. La mise en scène délicate et l'interprétation habitée rendent hommage à la fébrilité du texte, rempli de silences et de cris étouffés. Une des grandes affiches de la saison. AH

La Douleur, de Marguerite Duras. Mise en scène de Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang. Les 23 et 24 février 2009. Au théâtre de la Croix-Rousse www.croix-rousse.com
Tél : 04 72 07 49 49

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut