Kontakthof à la Maison de la Danse

Inutile de présenter cette immense chorégraphe allemande qui, dans les années 80, bouleversait la danse mondiale avec son Tanztheater (théâtre dansé), fouillant nos sentiments les plus intimes, les rendant proprement universels par le mouvement, portés par des interprètes dont elle exigeait un engagement total. Kontakthof est une pièce qui parle de la relation homme/femme, de sa fragilité, ses heurts, ses mesquineries, sa solitude et sa tendresse. Après l'avoir reprise en 2000, avec des non professionnels âgés de plus de 60 ans, elle nous propose ici une version dansée par des adolescents de 14 à 18 ans, tous originaires de Wuppertal où elle travaille. Qu'en sera-t-il donc de cette salle de bal, lieu de batailles, de l'amour et de la mort, de chutes, de gestes obsessionnels, de duos féroces, de corps qui s'aiment, se touchent, s'emmêlent ou se disloquent, là où les codes de la séduction révisés par la chorégraphe, sont au cœur de la jeunesse ? MP

Kontakthof de Pina Bausch à la Maison de la Danse, du 15 au 17 janvier.
Tél 04 72 78 18 00. www.maisondeladanse.com

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut