Immersion graphique : Rochier bédéise Villeurbanne

La rencontre d’un artiste et d’une ville, et la vision qu’il en donne, a toujours quelque chose de fascinant. Le bédéaste Gilles Rochier (récompensé par le prix Fauve Révélation à Angoulême en 2012, pour son livre TMLP – Ta mère la pute paru en 2011) a arpenté les rues de Villeurbanne pendant un an de résidence au Rize. De ses déambulations ont émergé de nombreux dessins et récits, à travers lesquels l’artiste tente de traduire l’essence de la ville, ses acteurs et son paysage.

L’exposition dans la galerie du Rize invite à suivre son itinéraire, ses rencontres, à découvrir les esquisses et les idées en germe qui se matérialiseront dans la bande dessinée qu’il prépare sur le sujet. Le Rize présente également des planches originales des ouvrages précédents de Rochier et les travaux réalisés par les participants aux ateliers qu’il a animés dans le cadre de sa résidence.

Chaque jeudi, une visite accompagnée de l’exposition est organisée (en présence de Gilles Rochier, les premier et dernier samedis de l’exposition). Enfin, une programmation culturelle en lien avec l’exposition vient nourrir ce temps fort BD, notamment huit rendez-vous hebdomadaires en juillet et août dans le cadre des “Jeudis du patio” et une programmation spéciale BD dans le “Ciné de l’été”.

-----

Je suis au Rize – Gilles Rochier, Chronique d’une résidence. Jusqu’au 15 septembre, du mardi au samedi (12h-19h, sauf jeudi 17h-21h) au Rize, 23 rue Valentin-Haüy, Villeurbanne. Le Rize est partenaire du 8e Lyon BD Festival.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut