Lyon Capitale N°169 du 29 avril au 5 mai 1998 p8 et 9
Article payant

Il y a 20 ans : Haines et impuissance

Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Les législatives de juin 1997 ont laissé le terrain politique lyonnais en ruine. Près d'un an plus tard en avril 1998 Lyon Capitale décide de faire un état des lieux des luttes fratricides en cours au sein de chacune des familles politiques. 20 ans plus tard, on déterre à nouveau la hache de guerre.

En avril 1998 Lyon Capitale fait un état des lieux du paysage politique lyonnais suite aux législatives ayant eu lieu un an an plus tôt. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça fritte sec. La politique se compose de petites et grandes ambitions personnelles qui ne se réalisent bien souvent qu'en dégageant la voie vers le sommet, soit en écrasant une ou deux personnes au passage. Et sans surprises c'est en famille que l'on se déteste le mieux. Que ce soit entre les différentes droites, au sein de la gauche, ou de l'extrême droite, les duels sanguinaires s'enchaînent comme dans un film de Sergio Leone. Un petit jeu dont certains se sont mieux sortis que d'autres, accédant même parfois aux plus hautes fonctions d'État après avoir été à la tête de la troisième plus grosse ville de France.

Il vous reste 92 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Lyon Capitale N°172 du 20 au 26 mai 1998 p 23
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Qui dit que l'information rime avec sérieux ? La satire, c'était le dada de Lyon Capitale dans la rubrique "on se mêle de tout". Le 20 mai 1998, au programme : la Ville de Lyon propose des produits dérivés pour la Coupe du Monde peu sophistiqué et le soutien des barristes à Millon.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut