Yasuke, le dixième album studio du groupe IAM, sorti en 2019
Article payant

IAM en concert à Lyon : la voix du samouraï

Après une dantesque tournée fêtant les 20 ans de leur mythique L’École du micro d’argent, totem de l’âge d’or du rap, IAM revient sur scène avec un disque intitulé Yasuke. Où le groupe continue de faire montre de son éthique de combat et de sa discipline de vieux sage sans rien perdre de sa verdeur.

Bons baisers d’Mars... l’équipe de choc est de retour.” Ainsi commence le dernier disque d’IAM, né dans la foulée de la tournée anniversaire du mythique L’École du micro d’argent et dans la lignée de Rêvolution, son prédécesseur de 2017, qui partageait cette même année son titre avec le programme d’un jeune outsider présidentiel aux dents longues, preuve que la polysémie partout se niche. Un disque sur lequel les Marseillais croisent le fer tant avec leur collègue de l’ancienne école (Psy 4 de la rime) qu’avec les nouveaux caïds du genre (Kalash) tout en déplorant la disparition du code d’honneur de la discipline. Ainsi, IAM se glisse-t-il dans la peau du Carlito Brigante de L’Impasse de De Palma, ce gangster vieille école, cet anti-Scarface dépassé par un monde dont les règles ont changé sous les coups de boutoir à la morale des jeunes chiens fous à la Benny Blanco – à la Macron ? – qui, selon l’oracle IAM, n’iront pas loin à force de vendre leur âme pour le “biz”.

Radeau de la Méduse

Il vous reste 70 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut