"Gourbi", Pockemons

Pour les Pockemon, il n'y eut qu'une grande enjambée entre la rue et la scène. Ils s'entraînaient sous les arcades de l'Opéra, drainant une foule toujours plus nombreuse et admirative. Serge Dorny, directeur de la maison désireux d'ouvrir un café d'été sous le péristyle, leur proposa de répéter à l'Amphithéâtre puis dans le grand studio du ballet, splendide salle au sommet de l'Opéra. Champions d'Europe et Champions du monde lors de compétitions de danse hip-hop, ce petit groupe d'adolescents, âgés à l'époque de seize à vingt-quatre ans, fit la renommée de Lyon dans ce domaine et beaucoup d'émules. Lors de la précédente Biennale de la danse, les Pockemon furent invités par Guy Darmet à créer une pièce originale sur la scène de la Maison de la danse. S'ensuivit une tournée triomphale. Gourbi est leur seconde création chorégraphique. Les deux parrains, Guy Darmet et Serge Dorny, se sont associés pour la coproduire. P.C.

Gourbi par les Pockemons, du 12 au 22 décembre 07
à la Maison de la danse, 8 avenue Jean Mermoz, Lyon 8.
04 72 78 18 00 ou www.maisondeladanse.com

à lire également
Le metteur en scène Richard Brunel © Jean-Louis Fernandez 2014
Nommé à la direction de l’Opéra de Lyon où il succédera à Serge Dorny en 2021, le metteur en scène Richard Brunel est encore à la tête de la Comédie de Valence. À ce titre, il présente cette semaine à Lyon “Otages”, de Nina Bouraoui. Entretien à double focale.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut