Fête de la musique : la Coupe est pleine

En écho au parcours de l'Equipe de France, Lyon Capitale vous propose une fête de la musique en Ray mineur, une catharsis musicale pour faire face à la déception footballistique. Equipe type des événements de la soirée.

Le plus Hugo Lloris :

Hugo n'a pas trop déliré dans les buts de l'équipe de France. Il faut dire qu'il s'est fait canarder comme une grive à l'ouverture de la chasse. Le pauvre aurait eu bien besoin d'une armure de CRS pour faire la police sur sa ligne. Pour le match contre l'Afrique du Sud, il pourra en demander une à l'Amicale de la Police qui organise sa petite sauterie avec des groupes comme Small ties ou Macadam's. Attention quand même Hugo, c'est Parc des Trois renards (des surfaces).

Les rock à Lyon 3/6. Parc des Trois renards (6e) de 18h à 22h30.

Le plus Patrice Evra :

En bon capitaine, Patrice Evra n'a cessé de nous vanter l'harmonie régnant dans les rangs de l'équipe de France. Pourtant, on n'en a jamais vu la couleur sur le terrain. Normal, elle était à Montchat-Monplaisir, l'harmonie, en train de répéter pour le 21 juin où elle se produira avec l'école de musique Louis Cimino. Ah ben c'est pour ça.

Harmonie Montchat-Montplaisir + Ecole de musique Louis Cimino. Place du Château (3e) de 19h à 21h.

Le plus Eric Abidal :

Comme dirait l'insaisissable attaquant mexicain à son Eric Abidal au moment de le dribbler : « viens faire un tour ». Tu verras du monde, du folk, du reggae, du rock, de la soul et des jeunes bien motivés. Bref, tu feras le tour du monde et même de toi même, en quelques foulées. Mais fais gaffe à pas glisser.

Mix Event/Viensfaire1tour. Place Raspail (7e) de 18h30 à 2h.

Le plus William Gallas :

Vous avez eu l'impression que quelqu'un avait débranché William Gallas pendant cette Coupe du Monde (sa crise de tétanie face à un Mexicain dans la surface) ? Et aussi qu'il semblait rendre un hommage poignant à l'amateurisme ? Vous adorerez « On débranche tout », un espace dédiée aux pratiques amateurs « unplugged ». En plus ça dure neuf heures, soit le temps qu'il faut à ce brave Willy pour se replier.

On débranche tout. Parc de la Cerisaie (4e) de 17 à 2h.

Le plus Bacary Sagna :

Avec ses tresses en seigle de teufeur équitable et les boulevards qu'il laisse aux ailiers adverses, Bacary Sagna serait comme un poisson dans l'eau sur le Boulevard électro. C'est là que chaque année la ville laisse libre cours au gros son, aux bpm, au dub, aux infrabasses, au breakbeat, à la trance... Trop technique ? Faites comme Bacary contentez vous de courir partout (ou de danser) en agitant les bras. Bon, c'est vrai, avec une dizaine de scènes programmées, vous ne pourrez pas être partout et vous serez bien obligés de déserter votre couloir mais qu'importe, l'important c'est d'être au grand air.

Boulevard électro. A proximité du palais des sports de Gerland (7e) de 18h à 5h.

Le plus Jérémy Toulalan :

Elle s'est battue la Toul', comme un beau diable, pour tenter de persuader tout le monde, à commencer par lui-même, que l'équipe de France n'était pas morte. Il s'est même sacrifié d'une faute christique (changée en carton jaune) pour sauver Nicolas Anelka de ses péchés d'orgueil. Nous lui dédions ce plateau Le Rockepamort, tout en envie, en détermination et en énergie du désespoir, avec entre autres, Alyson B, Gadjo Loco et Liz de Lux (on a dit LIZ, Sidney !).

Du rock sur un plateau. Place de la Croix-Rousse (4e) de 18h à 1h30.

Le plus Abou Diaby :

C'est fou comme Abou Diaby ressemble et fait tout comme Patrick Vieira. C'est bien simple, contre l'Uruguay on aurait juré qu'il rendait hommage au grand Pat' et à ses grands compas. Un peu comme le Jackson Gang avec Michael Jackson. Comme Diaby avec Vieira, ils feront usage de leur jeu de jambes et de leurs trois poumons pour imiter et célébrer la mémoire de leur idole pendant des heures.

The Princes of Pop. Place Griffon (1er) de 20h à 0h.

Le plus Frank Ribéry :

Gueules cassées et mauvais garçons, adeptes de la course dans le mur et du plongeon qui laisse des bleus, se retrouveront place Bertone, pour l'événement Bertoniza !. Soit du punk, du trash, du -core , du glaviot, de l'électricité dans l'air. Et derrière tout ça, ben oui quand même, du talent.

Bertoniza !. Place Bertone (4e) de 20h à 1h.

Le plus Yoann Gourcuff :

Beau brun talentueux, racé et pop, Dan Black (du groupe The Servant) fera sûrement des jaloux lors de cette fête de la musique. Après tout, le Yoann Gourcuff de la soirée va se produire dans le cadre de Tout l'Monde Dehors (c'est un signe). C'est pas une raison pour se priver de ce talent hors-pair annoncé comme la vedette de cette fête. Et lui en plus ne méprise pas les petits jeunes puisqu'il se produira notamment avec Lee Harvey Asphalte, vainqueur du tremplin On Stage du Transbordeur.

Dan Black + Tété + Lee Harvey Asphalte. Place Bellecour (2e) de 19h à 22h 30.

Le plus Nicolas Anelka :

Comme Nico « Giant Max » Anelka, sortez des sentiers battus et cessez d'être là où on vous attend. Allez donc vous baladez en musique (mais sans casque sur les oreilles) et cheminer avec insouciance, les mains dans les poches et à un train de sénateur. Une balade rock n'roll qui comme Nico, finira par vous mettre dans tous vos états, enculé.

Du rock dans tous ses états. Quai Saint Antoine entre les Ponts Maréchal Juin et Bonaparte (2e) de 18h à 0h.

Le plus Sidney Govou :

Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il se l'est coulée douce, le Sidney en Af-Sud. Bon, la coolitude de ce sacré fêtard n'est plus à démontrer mais, quand même, de là à ne même pas marcher droit. Aurait-il assisté aux répétitions de l'événement Zion High Foundation Production avec la crème des reggaemen locaux ? Possible, mais si c'était le cas on lui aurait au moins appris à faire tourner.

Fête de la musique jamaïcaine. Place du Gros Caillou (dans la chaussure) (4e) de 18h à 22h.

Le plus Raymond Domenech :

Sur le papier l'expérience a l'air aussi saisissante qu'une conférence de presse avec Raymond Domenech. On vous fait entrer dans une cabane, on vous pousse la chansonnette à quelques centimètres du nez et, en un tour chant totalement improvisé, on vous retourne le cerveau. Puis vous ressortez tout chose, sans vraiment réaliser ce qui vient de se passer. Au programme on nous annonce de « l'émotion artistique » et de l'« inspiration ». Comme Raymond avant un match, sauf que personne ne jouera du pipeau.

La Cabane aux Chants par la troupe de Chants Spontanés Kaoutchan. Parc Chazière (4e) de 20 à 22h.

Le plus Thierry Henry :

Comme Thierry Henry sur le banc de touche, explore un nouveau continent avec l'événement organisé par 6e continent. C'est avec Cheval de 3 et Kumpania Beats spécialisé dans la musique des Balkans, cette région où personne ne peut piffrer personne et qui compense par une musique joyeuse en apparence mais dévastée à l'intérieur. Ben, comme les bleus, quoi.

6e continent. Place St Louis (7e) de 19h à 0h.

Le plus Samir Nasri, Karim Benzema, Hatem Ben Arfa :

En ces temps où les jeunes ont tendance à payer pour les vieux (et leurs retraites), ne faisons pas l'erreur de laisser nos jeunes groupes lyonnais sur la touche. Bourrés de talent, ils sont l'avenir de la scène lyonnaise. Ca tombe bien le Petit Paumé leur consacre une scène : croyez-nous, avec Déjà Vu en soutien, Pm's Better, Yeasty Kids, We need Eleonore et The Salmon Fishers font un très honorable carré magique. C'est technique, inspiré et un peu foufou, tout ce qu'il nous faut.

Rock'n'Lyon by le Petit Paumé. Amphithéâtre des berges du Rhône (3e) de 18h30 à 2 h.

Le plus Wags (comme Wifes and girlfriends) :

Les femmes (et les maîtresses) de joueurs font souvent polémique et leurs frasques finissent toujours par rejaillir sur le terrain. La solution ? Les faire jouer à la place de leurs maris, dans l'esprit de la scène Rock'O Féminin. En plus avec Buridane, Hyena's Foam ou Tachka, y a pas à dire, ça joue.

Rock'O Féminin. Place Ambroise Courtois (8e) de 19h à 0h.

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
1 commentaire
  1. bruno - 20 juin 2010

    Et puis sinon pour ceux qui n'aiment pas le foot et les grosses machines économiques et médiatiques qui tournent derrière, il y a toujours la fête de la musique version Alternos-----------------------------------Devant le local de la CNT, dans les pentes au 44 rue burdeau :Au programme, trois groupes :Zérocratie (chansons, rock) http://zerocrate.free.fr Empty bottles (punk rock) http://www.myspace.com/lesemptybottles Maximum Porco (ska) http://www.lesmaximumporco.fr/Le tout sera agrémenté, dès 18 h 30, de sets de DJ, d’un barbecue et d’un bar.----------------------------Devant l'Atelier et la luttin dans le 7eme : 91 rue Montesquieu Lyon 07 guillotiere Devant la luttine et l'atelier des canulards Entourées des montagnes (grenoble) Daily od (punk hardcore) Rip it up (punk hard core) Profs de skids (surf) D'une autre planète(grenoble) Gethen (punk all girls) Entourés de charbon(saint étienne) La peau et les os (duo violons dramatiques) Lost Galaxy( lyon) Trakeena (punk) D'une contrée nordique(suede) Beyond pink (punk hardcore all girls..) et DJ Viga et Gzave Il y aura un bar de soutien à la luttine

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut