Fête de la musique

Programme de la Fête de la musique à Lyon : notre sélection

Solstice d’été, nouvelle Fête de la musique. Avec un programme riche et varié dans les neuf arrondissements de Lyon. Ce jeudi 21 juin, les artistes, pros ou amateurs, rythmeront la journée la plus longue de l’année dans l’espace public lyonnais.

1er arrondissement : le hip-hop se mêle au classique

Sur la place Louis-Pradel, de 17h à 19h, les enfants pourront profiter d’ateliers maquillage et paillettes autour du sucre, au son indie de Nazca de 18h40 à 20h. Takamouv fera une prestation de danse hip-hop de 18h à 18h30. Place Sathonay, dès 18h, l’association Mediatone organise des concerts de hip-hop avec le concours de rappeurs aguerris tels que Robse, KLM et Oster Lapwass. La chorale des agents de la ville de Lyon fera une prestation au musée des Beaux-Arts de 17h30 à 18h et l’Orchestre national de Lyon livrera son habituel concert spécial, place des Terreaux, à 19h30.

  • De 12h30 à minuit – place Louis Pradel / place Sathonay / place des Terreaux

2e arrondissement : une nuit vraiment courte

Au Hard Rock Café, dès 18h, “Rock'Stice Music Fest” propose un food-truck et des animations. La mairie du 2e ouvre une scène musicale pour les artistes amateurs, place Gailleton, à 17h. Les DJ Sound of Legend et Basada enflammeront la salle des Docks 40 pour un afterwork à partir de 19h et faire durer la Fête jusqu’à l’aurore. La place des Célestins accueillera l’Orchestre symphonique de Lyon qui jouera aussi bien de la musique latino que du classique et des reprises de musiques de films.

  • Hard Rock Café (rue Président-Carnot) / place Gailleton / Docks 40 (quai Rambaud, Confluence) / place des Célestins

3e arrondissement : la danse au rendez-vous

Le centre commercial de la Part-Dieu va swinguer grâce au Jean-Pierre Verdolini Jazz Band. La bibliothèque de la Part-Dieu résonnera de la musique folk de Mary Reynaud de 16h à 16h45. Place Bir-Hakeim, les passants pourront profiter des animations, initiations et shows du quintet de salsa cubaine Mango Son à 17h. Place Guichard, l’électro-pop sera privilégiée avec Lux’s Dream, suivi de Pantin Music et The Summer Rebellion de 18h30 à 22h. Dans le parc Georges-Bazin, la Fête coïncide avec le premier jour du festival Soul Truck, où l’on pourra notamment retrouver le groupe Chrumb, qui nous a tellement épatés (et émus) dimanche dernier au festival Lyon BD avec son illustration sonore de l’univers dessiné de Benjamin Flao.

  • Centre commercial Part-Dieu / Bibliothèque Part-Dieu / place Bir-Hakeim / place Guichard / parc Georges-Bazin

4e arrondissement : tohu-bohu sur la colline

Place de la Croix-Rousse, de 18h à 23h30, rock et folk-punk sont à l’honneur avec la participation des groupes Capturne, Hystery Call, Veni Vino Vici et Mike Noegraf & the Sweethearts. Clos Jouve, les Croix-Roussiens pourront écouter le quatuor Debussy dès 18h puis se trémousser avec l’initiation à la danse et le concert de percussions africaines de l’association Samake Kunda. Le soundsystem va envahir la place Commandant-Arnaud de 17h à 21h avec Trait d’Union, BMK et Infrason.

Place de la Croix-Rousse / Place Commandant-Arnaud / clos Jouve

5e arrondissement : éclectisme dans le Vieux-Lyon

Dès 17h, la place Saint-Jean saura attirer les curieux avec un panel d’artistes d’horizons musicaux divers : SDFG fera des reprises des années 1977-1981, David Cairo mettra le reggae et la soul sur le devant de la scène et le groupe The Navajos jouera du rock tribal, entre autres. Le conservatoire de Lyon fera une prestation musicale au nouvel Institut franco-chinois de 18h à 20h. Aux musées Gadagne on pourra écouter les chorales Voice Shaker, Voix Ci Voix La et Cassiopée de 18h30 à 21h. Le festival Émergence donnera une tonalité pop et rock au parc de la Mairie du 5e, de 16h30 à 23h.

Place Saint-Jean / nouvel Institut franco-chinois (2 rue Sœur-Bouvier) / musées Gadagne / parc de la Mairie du 5e

 

6e arrondissement : chorales et orchestres à l’honneur

Les habitants du 6e pourront (re)découvrir la musique de l’artillerie dans la cour de l’hôtel du gouverneur militaire de Lyon, de 19h30 à 20h45. La place Maréchal-Lyautey accueillera de 18h à minuit la chorale Rayon de Soleil, l’institut musical Suzuki Lyon, l’école de musique Allegretto, le groupe de rock Mapple, le groupe de jazz et funk Peacock et l’école de guitare de Lyon.

Place Maréchal-Lyautey / Hôtel du gouverneur (38 avenue Foch)

7e arrondissement : musique amplifiée, de rue et électro à foison

Il y aura foule place Mazagran, où seront donnés 13 mini-concerts grâce à l’association Artis MBC et à la MJC Jean-Macé de 18h à minuit. On y entendra Duo (hip-hop), Meybe (pop-folk), Rollande Marshall (chanson), La Bouche (chanson), Lapin-Lapin (pop-rock), Rougailles (soul, chanson française), IBF Parallèles (pop-rock), Mpassy (afro-jazz), Jeudi 13 (soul, funk) et Littles Lamos (soul, funk). Le boulevard électro et indie, avenue Jean-Jaurès, est évidemment le rendez-vous à ne pas rater pour tous les amateurs d’électro, avec 5 scènes très hétéroclites de 18h à minuit.

Place Mazagran / avenue Jean-Jaurès

8e arrondissement : culture urbaine et melting-pot

Au clos Layat, la culture urbaine s’installe de 18h à 23h, avec le groupe hip-hop Wolf-Crew Record, les chorales MJC Monplaisir Antares les Alouettes, les rockeurs stoner Down of Mercy, Marmaï Crew (jams et reggae) et Mine d’Argent. En acoustique, l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu laissera place à des voix et des rythmes. Dans le jardin de la mairie du 8e, de 17h à minuit, le public pourra écouter les performances du conservatoire à rayonnement régional et de l’école Guy-Candeloro, entre autres.

Clos Layat (route de Vienne) / Hôpital Saint-Jean-de-Dieu / Mairie du 8e

 

9e arrondissement : jazz, folk et danse hip-hop

À la médiathèque de Vaise, de 18h à 19h, les amateurs de jazz et de folk auront droit à un concert d’Éric de Rodellec. Devant la fresque de Vergoin, démonstration et initiation à la danse hip-hop de 17h30 à 19h, et des groupes de musique pour continuer le spectacle.

Médiathèque de Vaise / Fresque de Vergoin (Saint-Rambert)

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut