FESTIVAL WOODSTOWER : LES FATALS PICARDS

Ils donnaient même l'impression d'en avoir à revendre avec des textes engagés sans y paraître et un second degré à toutes épreuves. Les Fatals Picards s'intéressaient alors aux vrais problèmes des riches, des vieux, des fonctionnaires, des chasseurs, de Goldorak ou de Bernard Lavillier. Un certain militantisme négligé qui devrait nous faire oublier définitivement l'épisode malheureux de L'amour à la française.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut