Logo-Pulp-my-festival

Festival Lumière : les films à ne pas rater ce vendredi

Alerte météo : ce vendredi est placé sous le signe des averses. Un temps nuageux s’installera sur toute la façade est de la France, avec des éclaircies partielles en milieu de journée. Les conditions météorologiques nous forcent à préconiser un huis-clos dans la salle de cinéma la plus proche de chez vous.

Les Dix Commandements (visuel d'affiche) © Paramount

Une matinée en demi-teinte, avec des rafales venant des pays nordiques en direction du Comœdia. La projection du film d’Ingmar Bergman Fanny et Alexandre, à 10h30, semble être la cible de bourrasques dramatiques. Gilles Bourdos, scénariste et fondateur de Persona Films, présente la dernière œuvre et le plus grand succès du réalisateur suédois.

On retrouvera beaucoup de nuages dans l’évolution de la météo de l’après-midi. Si vous souhaitez passer entre les gouttes, Le Président d’Henri Verneuil semble tout indiqué. Le film sera introduit à 14h45, à l’institut Lumière, par Christian Carion, réalisateur de Joyeux Noël et de L’Affaire Farewell.

Les rafales du matin permettront au soleil de se réinstaller aux alentours du Comœdia. L’ensoleillement du milieu d’après-midi débutera avec la projection de La Fiancée du pirate à 17 heures. Cet hommage à Bernadette Lafont – qui joue une orpheline vengeresse – fait grimper la température au-dessus de la moyenne du festival. Laurent Gerra présentera ce film de Nelly Kaplan, qu’il décrit comme l’histoire “d’une sorcière des temps modernes”.

En début de soirée, malgré une brève apparition du soleil, des averses sont attendues sur l’amphithéâtre du centre des congrès ! Un torrent d’invités déferlera à partir de 19h45 pour la remise du prix Lumière à Quentin Tarantino. Vigilance rouge, donc, sur Uma Thurman, actrice de Pulp Fiction et de Kill Bill, qui remettra le fameux trophée à l’homme de la semaine.

Les eaux se déchaîneront aussi entre 20 heures et minuit avec la projection des Dix Commandements. Impossible d’apercevoir les étoiles pendant l’entracte, mais il sera possible de reprendre des forces au bar pour affronter les obstacles aux côtés de Moïse dans ce péplum de Cecil B. DeMille. Pour cette séance, il ne faut pas avoir peur de se mouiller.

Alors, non, le temps n’est pas à la fête, mais le cinéma est un ami qui vous veut du bien. Pour enchaîner avec les citations pleines de sens, après la pluie vient le beau temps et le beau temps précède forcément l’orage. La météo en excuse, c’est avec la conscience tranquille que l’on profite de la programmation du festival ce vendredi.

Récapitulatif

10h30 – Comœdia – Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman)
En présence de Gilles Bourdos.

14h45Institut Lumière – Le Président (Henri Verneuil)
En présence de Christian Carion.

17hComœdia – Hommage à Bernadette Lafont : La Fiancée du pirate (Nelly Kaplan)
En présence de Laurent Gerra.

19h45 – Centre des congrès (Cité internationale) – Remise du prix Lumière à Quentin Tarantino.

20h – Pathé Cordeliers – Les Dix Commandements (Cecil B. DeMille).

-----

Pulp logo 2 ()

Cet article est extrait du blog dédié au festival Lumière 2013 par des étudiants en master Journalisme de Sciences Po Lyon, en association avec Lyon Capitale : Pulp My Festival. Vous y retrouverez des présentations de films, des récits de projections, des portraits des stars du festival..., bref toute la pulpe de ce festival.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut