© Pierre Grosbois

"Féminines" au théâtre de la Croix-Rousse : "On est, on est… on est les championnes !"

Dans un spectacle réjouissant, Pauline Bureau retrace l’épopée de la première équipe féminine française de foot, formée en 1968 et championne du monde en 1978, à Taipei.

On avait pu le voir en mars 2019, avec la programmation de Mon Cœur au théâtre de la Croix-Rousse, Pauline Bureau aime les sujets ancrés dans le réel, sur lesquels, au préalable, elle enquête longuement.

Ainsi, Mon Cœur montrait le scandale du médicament Mediator, la corruption des labos pharmaceutiques et d’une bonne partie du milieu médical. Et, surtout, elle donnait la parole aux victimes, à ces femmes (le Mediator était surtout prescrit à la gent féminine) que l’on a voulu réduire au silence.

L’ancrage dans le réel, l’engagement aux côtés des femmes, on les retrouve dans sa nouvelle création, Féminines, à l’affiche du théâtre de la Croix-Rousse du 6 au 10 avril. Mais avec un sujet moins plombant, réjouissant même.

Tout commence en 1968, lorsque, lors d’une kermesse à Reims, un match de foot entièrement féminin a lieu. Ce qui suscite l’intérêt de nombreuses femmes qui se révèlent, à l’épreuve du terrain, bien meilleures que les machos ne l’imaginent.

Et l’équipe rémoise devient, au fil des mois, l’équipe de France, prête à rivaliser avec les plus grandes joueuses internationales lors de la coupe du monde de Taipei en 1978. La metteuse en scène ne se contente pas de ressusciter l’épopée sportive grâce à l’utilisation d’images vidéo. Elle se penche sur la complicité des jeunes femmes, les difficultés et les joies de leur quotidien bouleversé par leurs exploits sportifs.


Féminines – Du 6 au 10 avril au théâtre de la Croix-Rousse


 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut