Manessier Emprisonnement
© DR

Expos : Manessier à Fourvière, derniers jours

L’exposition que le musée d’Art religieux de Lyon a consacrée à Alfred Manessier ferme ses portes dimanche.

Période méconnue de l’histoire de la peinture moderne que celle de l’École de Paris, notamment sa troisième vague (après la Seconde Guerre mondiale), portée par des peintres comme Jean Bazaine ou Alfred Manessier. C’est à ce dernier que le musée d’Art religieux de Fourvière rend hommage à travers une exposition modeste mais néanmoins enrichissante.

Né en 1911, Alfred Manessier s’inscrit dans une lignée cubiste-surréaliste jusqu’en 1935, avant d’abandonner le figuratif au profit de l’abstraction. Converti au catholicisme à 32 ans, ses œuvres s’inspirent largement des scènes religieuses.

Si le style de Manessier paraît quelque peu daté, on s’émeut néanmoins de certaines fulgurances chromatiques et symboles subtils qui ont animé ce peintre mystique.

Alfred Manessier – Jusqu’au 14 juin, au musée d’Art religieux de Fourvière, Lyon 5e.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut