Birdy Kids expo U&I

"Drôle d'oiseaux" questionne la professionnalisation du graff

Nathalie Sibille et François Welterin ont suivi pendant 5 ans le collectif lyonnais "Birdy Kids". Leur documentaire, produit par Akatimi, retrace l'historique du collectif et interroge sur la place que tient le street art dans la société.

À Lyon, difficile de ne jamais avoir croisé les oiseaux colorés du collectif Birdy Kids. Actifs "officiellement" depuis 2010, le collectif a aussi bien fait sa place dans les rues de Lyon que dans les salles d'exposition. Mais comment et pourquoi le collectif lyonnais est-il passé de dessins sur les bords du périphérique à l'organisation d'exposition dans la cour de l'Hôtel de Ville ou aux galeries Lafayette de la Part-Dieu ? Le documentaire "Drôle d'oiseaux" s'attache a raconter l'aventure des Birdy Kids en interrogeant ses membres, mais aussi le directeur du musée d'Art contemporain de Lyon où les maires du 1er et 2ème arrondissement de la ville.

à lire également
Nathalie Perrin-Gilbert, à l’hôtel de ville de Lyon – novembre 2018 © Tim Douet
Gérard Collomb a fait l’impasse, comme depuis quatre ans, sur les vœux du 1er arrondissement. Un choix qui lui a permis de s’éviter une charge sévère contre son modèle lyonnais. Sur l’estrade, Nathalie Perrin-Gilbert, la maire de l’arrondissement, s’en est surtout servie pour présenter son contre-modèle : plus participatif, moins porté sur le béton et le marketing territorial.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut