Fragonard Collomb
© Tim Douet

Deux Fragonard au musée des Beaux-Arts de Lyon

Bien plus qu’honorables, les deux tableaux de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) acquis par le musée des Beaux-Arts de Lyon grâce à un club de mécènes lyonnais composé de 17 membres amateurs d’art ! Deux petites toiles en excellent état qui magnifient la nature, la ruralité et la galanterie, présentées vendredi sous l’œil bienveillant d’un maire de Lyon en campagne.

Gérard Collomb et la conservatrice du musée des Beaux-Arts Sylvie Ramond, devant “Le Rocher”, l’un des deux tableaux de Fragonard acquis par le musée

© Tim Douet

Après Poussin, Soulages et Ingres, le club de mécènes finance les achats souhaités par Sylvie Ramond, directrice du musée, à hauteur de 50 000 euros chacune par an, sur trois ans. L’Abreuvoir (51,5 x 63 cm, 1765) et Le Rocher (53 x 62,5 cm, 1780), présentés ce vendredi à la presse avant de l’être au public, ont été acquis pour 1 550 000 euros, venant rejoindre la collection de peinture du XVIIIe siècle, au milieu des Greuze, Tiepolo, Guardi, Hubert Robert ou du Lyonnais Jean Pillement. Pourtant, rien de rococo, ici.

Deux toiles méditatives dans un temple bien sage

Le Rocher et L’Abreuvoir, les deux tableaux de Fragonard acquis par le musée des Beaux-Arts de Lyon

Le Rocher et L’Abreuvoir

Fragonard, dont aucune toile ne figurait auparavant à l’inventaire du musée, montre tout son savoir encore imprégné de la peinture flamande. Il peint une scène du quotidien dans une France rurale, à la nature sereine et accueillante. Sérénité juste troublée par les travaux agricoles et de petites scènes galantes, discrètes, en plein champ ou à l’ombre des rochers. Toujours sous le soleil.

Jean-Honoré Fragonard, L’Abreuvoir, détail

L’Abreuvoir, détail ©Tim Douet

Ces deux toiles méditatives révèlent toute une palette d’effets picturaux utilisés pour la magnification d’un ordre des choses. Manquent encore au musée un Watteau et un Chardin, ou, pourquoi pas, une petite coquinerie de François Boucher dans ce si sage temple de l’art beau.

---

Musée des Beaux-Arts, 20 place des Terreaux, Lyon 1er. Horaires d’ouverture sur le site du musée.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut