Dernier acte pour la friche RVI

Comment reloger 120 personnes (selon la Mairie, 400 selon les résidents) reparties sur 34 000 m2 (selon les résidents, 18 000 selon la Mairie) dans un nouvel espace de 3 500m2 ? C’est le pari un peu fou tenté par la Ville de Lyon pour déplacer les artistes qui occupent, depuis 2002, la Friche RVI, perdue au fin fond de l’avenue Lacassagne.

Lien vers l'article

à lire également
Georges Képénékian, ancien maire de Lyon qui avait dû laisser sa place à Gérard Collomb, a présenté ses têtes de liste pour les élections municipales. Le candidat est soutenu par le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut