Cartes blanches - Cie Käfig © Benoîte Fanton
Cartes blanches – Cie Käfig © Benoîte Fanton

Danse : Les Cartes blanches de Merzouki à Saint-Priest

Créé pour les 20 ans de sa compagnie, Käfig, Cartes blanches est un spectacle dont on ne se lasse pas.

Le théâtre Théo-Argence est en travaux mais n’en continue pas moins de célébrer le hip-hop. Après un brunch avec les danseurs de Pôle en scènes fin octobre, dans le cadre du festival Karavel, il propose les Cartes blanches de Mourad Merzouki, une très belle pièce créée pour les 20 ans de la compagnie Käfig, dans laquelle figurent certains de ses meilleurs danseurs : Yann Abidi, Rémi Autechaud, Kader Belmoktar, Brahim Bouchelaghem, Rachid Hamchaoui, Hafid Sour.

Conçue comme le lieu de retrouvailles amicales et complices, cette pièce est certainement une des plus belles orchestrées par Mourad Merzouki. D’abord parce que les danseurs sont exceptionnels, ensuite parce que le chorégraphe a délaissé les effets scéniques du grand spectacle pour se concentrer sur le corps et la personnalité de chaque interprète, nous proposant un hip-hop capable de générer de l’émotion pure. Un spectacle à voir et à revoir sans hésiter !

Mourad Merzouki / Cartes blanches –
Mercredi 13 et jeudi 14 novembre à 20h à la Ferme Berliet (Saint-Priest) – Rés. sur le site du théâtre Théo-Argence


[Cet article est extrait du supplément Culture de rentrée de Lyon Capitale – Sept/Déc. 2019]

à lire également
Passagers – Cie Les 7 Doigts de la Main © Alexandre Galliez
Cirque, poésie et voyage suspendu dans un train… Les circassiens des 7 Doigts de la Main nous plongent dans une épopée humaine aussi forte que fugace. Cette semaine à la Maison de la danse.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut