(id) double Louis-Elyan Martin
© Claudia Chan Tak & Nans Bortuzzo

Danse : Le corps de la Callas au Croiseur

Ce vendredi, le Croiseur nous propose de découvrir le chorégraphe Louis-Elyan Martin, avec un solo inspiré de la figure de la cantatrice Maria Callas. Une performance époustouflante, selon la presse québécoise.

Inconnu en France bien qu’originaire de Manosque, Louis-Elyan Martin poursuit sa carrière à Montréal. Il a travaillé notamment aux côtés de la Batsheva Dance Company d’Ohad Naharin à Tel-Aviv mais également avec la célèbre compagnie québécoise O Vertigo. Autant d’expériences qui nourrissent ses pièces de l’art de la performance et de danse théâtre.

(id) double, la pièce qu’il présente ce vendredi à Lyon, s’inspire de la figure de Maria Callas pour aborder les contradictions de l’artiste confronté à son rôle public et son désir de ne pas se dévoiler intimement.

Ce solo de femme, chorégraphié par un homme, joue sur la notion de dualité avec la superposition de musique actuelle à la voix de la Callas ; avec un corps glorifié qui, passant de la lumière à l’ombre, se dénude pour se retrouver seul au bord du précipice.

La presse québécoise parle d’une performance époustouflante, pleine d’émotion et de générosité, interprétée par la danseuse Laurie-Anne Langis. À nous de la découvrir !

Louis-Elyan Martin / (id) double – Vendredi 25 novembre à 19h30, au Croiseur.
à lire également
Faire défiler vers le haut