® Sukmu Yun

Culture à Lyon : les jeunes dragons coréens à la Maison de la danse

Figure de l’avant-garde coréenne, la chorégraphe Eun-Me Ahn revient sur le plateau de la Maison de la danse après nous avoir enthousiasmés avec des pièces kitch et colorées qui sont de véritables déclarations d’amour à la vie.

Animée par un esprit rebelle de performeuse, elle ose beaucoup de choses sur scène comme avec Dancing Grandmothers où elle invitait des grands-mères coréennes rencontrées lors de ses voyages, explorant leurs gestuelles ancestrales dans une scénographie joyeusement folle.

Son écriture puise à la fois dans les danses traditionnelles et le contemporain avec toujours ce désir de la transmission en restant ancrée dans son époque. Pour Dragons, elle interroge le futur de la danse en Asie (mais aussi celui de la société) en invitant de jeunes danseurs tous nés en l’an 2000 sous le signe du dragon, un animal symbole d’une grande force créatrice.

Issus de la génération Z, vivant dans un monde régi par la technologie et la mondialisation des cultures, leur avenir est incertain mais ils ont toutes les cartes en main pour le changer. Avec eux, elle dessine les contours d’une nouvelle danse qui porte la vision d’un autre monde plus audacieux et inventif !


Dragons de Eun-Me Ahn – Les 21 et 22 septembre – Maison de la danse - www.maisondeladanse.com


 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut