CNSMD 4
© Blaise Adilon

Concert : le Magnificat de CPE Bach, manifeste du fils prodige

Les concerts de Noël débutent ce samedi à Lyon avec un compositeur prolixe et novateur, mais aussi fin pédagogue et musicologue : Carl Philipp Emanuel Bach, qui reste (malgré l’ombre de son père aujourd’hui) l’une des figures les plus influentes et innovantes du dernier baroque.

Aujourd’hui dans l’ombre de son père Jean-Sébastien, Carl Philipp Emanuel Bach était de son vivant plus célèbre et apprécié que celui-ci, jugé trop complexe et “vieux jeu”. Moderniste et fantasque, romantique avant l’heure, la musique de CPE Bach (comme on l’abrège souvent) est d’une beauté et d’une singularité sans égal.

Épique et flamboyant

Le Magnificat que l’on pourra entendre ce samedi à la chapelle de la Trinité fut composé par Carl Philipp Emanuel en 1749, dans l’espoir d’obtenir un emploi de cantor à l’église Saint-Thomas de Leipzig (qui lui aurait permis de succéder à son père). Somptueux, ce Magnificat en forme de carte de visite était le manifeste de son talent et d’un style moderniste, épique et flamboyant.

L’œuvre, magnifique et richement orchestrée (avec ses trois trompettes et ses timbales) n’a pas suffi à lui épargner la précarité, mais Carl Philipp Emanuel Bach sera néanmoins nommé (presque dix ans plus tard) Director Musices à Hambourg.

Son Magnificat et sa Cantate de Noël, deux témoignages de son talent inouï, sont ce samedi confiés aux soins de l’orchestre, des chœurs et des solistes du département Musique ancienne du CNSMD de Lyon. Un énième concert de Noël qui pourrait bien s’avérer le plus intéressant de tous.

CPE Bach – Magnificat et Cantate de Noël – Samedi 12 décembre à 20h, à la chapelle de la Trinité. Le concert est annoncé COMPLET par les organisateurs, Les Grands Concerts, mais quelques places se libèrent parfois le soir même sur place.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut