Che Malambo, par la Compagnie Pampa Argentina au Toboggan : loin du cliché folklorique

Mais cette fois-ci, la Maison de la Danse nous propose de découvrir, avec la compagnie Pampa Argentina, une autre danse appelée le Malambo, elle aussi venue d'Argentine et assez surprenante dans sa gestuelle. Pour la petite histoire, le Malambo est à l'origine une danse individuelle, exclusivement masculine où deux hommes face à face, s'affrontent dans un duel de zapateado, jusqu'à ce que l'un d'entre eux déclare forfait.

Elle est devenue par la suite la danse qui accompagne le gaucho solitaire de la pampa. Celui-ci, descendant rarement de son cheval, exprimerait à travers son corps tous les rythmes de sa monture. Et c'est bien là que réside l'originalité de cette danse. Vêtus de noir comme il se doit, ces hommes sombres portent des bottes épaisses, aux talons imposants qui vont leur permettre d'effectuer d'impressionnants zapateados, jeux de pieds qui frappent le sol, utilisant aussi des appuis sur les chevilles pour casser ou marquer le rythme, jusqu'à monter sur les pointes de ces bottes au bout carré, pour démontrer la puissance extrême de leur énergie.

L'autre caractéristique, c'est l'amplitude des jeux de jambes qui n'ont rien de sensuel, mais tout du viril qui en impose. Les torses nus et hiératiques sont entraînés par elles, qui en se posant au sol avant de rebondir de manière très rapide, nous donnent la sensation d'assister à une cavalcade, avec des hommes transformés en chevaux. Résolument contemporaine, la danse n'essaie pas de nous séduire et là où l'on pourrait s'attendre à une virtuosité facile, le chorégraphe Gilles Brinas n'hésite pas à installer le silence, pour nous faire entendre la solitude de ces gauchos ou ressentir cette terre qu'ils aiment. Et si la puissance s'exprime à travers les sons de leurs bottes, elle s'exprime tout autant lorsqu'ils frappent le sol, pieds nus. Preuve d'une grande intensité, loin du cliché folklorique.
Che Malambo par la Cie Pampa Argentina. Du 9 au 14 décembre. Au Toboggan à Décines. 04 72 78 18 00

Faire défiler vers le haut