Ça s'est passé à Lyon un 29 avril : visite de l'empereur Napoléon III

Du retour à Lyon du duc de Nemours en 1591 à l'inauguration du funiculaire rénové de Saint-Just, Lyon Capitale vous propose de (re)découvrir les faits historiques qui ont marqué les 29 avril au fil des siècles à Lyon.

1591 : Le duc de Nemours est de retour à Lyon.

1655 : Mariage des comédiens Foulle Martin et Anne Reynis. Signatures de Molière et sa troupe.

1718 : Pose de la première pierre du couvent des religieuses de Ste Elisabeth, dite "les Colinettes".

1763 : Lettres-patentes instituant un Bureau des Collèges pour la Ville de Lyon, et confiant l'enseignement aux oratoriens (pour la Trinité) et aux Joséphistes (pour Notre-Dame).

1798 : Célébration de la fête nationale des Epoux, place de la Liberté (= des Terreaux).

1799 : Célébration de la fête des Epoux, dans le temple décadaire de l'Ouest (= Saint-Jean).

Napoléon III en visite à Lyon

1858 : Arrêté préfectoral autorisant la construction d'une fontaine, place des Célestins.

1865 : Visite de l'Empereur Napoléon III à Lyon. (Va à la Croix-Rousse).

1898 : Mort du peintre Jacques Barthélemy, dit Adolphe, Appian. Lyon, 5ème. (Né à Lyon, le 23 août 1818). Inhumé à Loyasse.

1903 : Premier concert de la Schola Cantorum, de G. Martin Witkowski, aux Folies Bergères.

1929 : L'abbé Richard est nommé curé de la future paroisse St Antoine, qu'il doit créer.

Le funiculaire rénové de Saint-Just inauguré

1938 : Assemblée constituante de l'Eglise Réformée de France, à Lyon. Unification des quatre branches du calvinisme français.

1957 : Délibération du Conseil municipal décidant la création d'un Musée municipal d'Archéologie.

1957 : Délibération du Conseil Municipal décidant la création d'un Musée de l'Imprimerie.

1958 : Inauguration du funiculaire de Saint-Just rénové.

1892 : Le Directoire du "Dauphiné Libéré" confie pour deux ans le quotidien en gérance libre à la S.O.C.P.R.E.S.S.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut