Ça s'est passé à Lyon un 12 août : la création d'un 9e arrondissement

De la nomination d'un "superintendant de la Justice" à Lyon en 1568 à l'attentat contre le siège de l'association de solidarité Franco-Arabe en 1982, Lyon Capitale rappelle à ses lecteurs les événements historiques ayant marqué les 12 août lyonnais au fil des siècles.

1568 : Lettres commettant Michel Larcher, conseiller au Parlement, aux fonctions de "superintendant de la Justice" à Lyon, en place de Longueil. Part de Lyon en août ou septembre 1571.

1590 : Les troupes lyonnaises, commandées par le baron de Chevrières s'emparent de Riverie, au profit de la Ligue. Le 17, elles commencent la démolition des fortifications.

1634 : Prix fait donné par le Consulat à Benoît Daurolles, maçon, pour la construction de la loge du Change. L'achèvement prendra une vingtaine d'années.

1761 : Bonne de Ponsaimpierre, épouse de Jean-Antoine Regnaud de Parcieu, vend à l'hôpital de la Charité le domaine et le château du Perron. (Pierre-Bénite).

1786 : Condamnation à mort d'un troisième ouvrier en soie, meneur de l'émeute. Exécution des trois condamnés (de la veille et du jour).

1793 : Arrêté des représentants en mission rétablissant la commune de la Guillotière, détachée de Lyon, et l'unissant au district de Vienne.

1793 : Arrêté des représentants du peuple à l'Armée des Alpes démembrant le département de Rhône-et-Loire, et créant provisoirement un département [de la Loire].

Au XIXe siècle, le préfet supprime les écoles laïques et libres penseuses

1849 : Élections municipales à la Croix-Rousse. Victoire de la gauche.

1854 : Arrêté préfectoral enjoignant à tous les habitants de faire balayer et laver les trottoirs et parties de chaussée devant les locaux qu'ils occupent au rez-de-chaussée.

1873 : Arrêté préfectoral supprimant les écoles laïques et libres penseuses.

1876 : Mort d'Eugène Dumortier, géologue, membre de l'Académie. Inhumé à Loyasse, allée 9.

1887 : Traité entre la Ville et la Compagnie du gaz de Lyon, pour l'éclairage électrique des théâtres municipaux, de la salle des séances du Conseil et la fourniture de courant aux établissements publics et particuliers.

1889 : Mort du peintre Jean-Baptiste Frenet, maire de Charly. Charly. (Né à Lyon, le 30 janvier 1814). Inhumé à Charly.

1897 : Assemblée générale constitutive de la Société anonyme "Compagnie lyonnaise de Madagascar", par transformation de la société en nom collectif "Compagnie lyonnaise de Madagascar, Charles Pagnoud et Cie". (Président : E. Prénat).

Au XXe siècle, le 9e arrondissement est créé

1933 : À Villefranche, inauguration officielle du laboratoire départemental d’œnologie.

1933 : Voyage inaugural, Lyon-Avignon, du "Rhodania", bateau de promenades sur le Rhône.

1943 : François Cinquin, huissier à Oullins, président du groupe "Collaboration" de Lyon, est assassiné par des membres de la Résistance. Oullins.

1943 : Mort de Georges Martin-Witkowski. Lyon 7e, hôpital St Joseph. (Né à Mostaganem, Oran, le 6 janvier 1867). Inhumé à Paladru (Isère).

1964 : Décret créant à Lyon un neuvième arrondissement.

1982 : Attentat à l'explosif contre le siège de l'A.S.F.A. (Association de Solidarité Franco-Arabe), rue Tramassac.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuite cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Stéphane Bern
D’abord journaliste à Jours de France, magazine spécialisé dans l’actualité des familles royales européennes, puis sur Europe 1 où il a narré pendant plusieurs années les destinées des grands de ce monde, Stéphane Bern s’est véritablement fait connaître du grand public le 31 août 1997, sur le plateau du journal télévisé de TF1, pour évoquer la mort de la “superstar” Lady Di. Dès lors, le chroniqueur royal lyonno-luxembourgeois est propulsé sur le devant de la scène. Depuis trois ans, il est au chevet du patrimoine français en péril, après avoi été nommé “Monsieur Patrimoine” par le président de la République. Rencontre avec un “raconteur d’histoires”, “profondément attaché à Lyon”, qui publie son 42e livre Les Records de l’histoire (Albin Michel) et un cahier de vacances spécial Secrets d’Histoire.
Faire défiler vers le haut