Au bon goût suisse

Reverend Beat-Man a même transformé la Plateforme en église punk dans un défilé de mode très trash, où se mêlent muses et religieuses pas très catholiques.
Samedi soir, ce sont les labels électros Cadenza et Border Community qui étaient à l'honneur. Techno minimaliste et beats bien proprets pour le tout bon Luciano, relayé aux platines par Digitaline et Mirko Loko.
Ce week-end suisse ne pouvait se terminer qu'autour d'une bonne fondue, accompagnée par des corps venus de l'autre côté des Alpes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut