Animal femelle

Ils y sont invités, dans une même soirée, à explorer les jeux du pouvoir pour le premier et la nostalgie pour le second.

Mark Tompkins présente, en première partie, la suite logique de Animal-Mâle qu'il avait créé en 2005 pour les Subs. Il s'agissait alors d'un combat de catch dansé, pour hommes, au travers duquel se dessinait "un plaisir presque sexuel et normé avec la violence" selon Tompkins. Pour cette nouvelle pièce, Animal-femelle, le chorégraphe a souhaité écrire le versant féminin pour parler encore, mais différemment, "de l'assujettissement, du jeu avec le pouvoir et avec les images du pouvoir."

En seconde partie de soirée, Alain Buffard, présente (Not) a love song. "Le modèle était pour moi la grande Gloria Swanson dans le film de Billy Wilder, Sunset boulevard" Sa pièce évoque "les romances où la tragédie d'amour est forcément élégante" à travers "deux grandes figures cathartiques : Dietrich et la Callas". Entre scènes mythiques du cinéma et airs de pop, de rock ou de chanson sud-américaine revisités par l'excellent musicien Vincent Segal, (Not) a love song dessine un monde disparu, tout de glamour et de nostalgie.

Animal-Femelle de Mark Tompkins et (Not) a love song d'Alain Buffard, du 20 au 24 novembre 2007, aux Subsistances, 8bis quai St Vincent Lyon 1.
04 78 39 10 02 ou
www.les-subs.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut