Afrika Bambaataa au Ninkasi Kao

Bien avant la sortie de son album Planet Rock en 1982, première bombe hip-hop et électro de l'histoire, ce solide pilier de la communauté noire américaine organisait déjà soirées et événements derrière ses platines, et aurait même été l'un des leaders d'un gang du Bronx appelé les Black Spades. Mais la mort d'un proche lors d'une fusillade va changer un peu la donne. En 1973, il crée l'Universal Zulu Nation, une organisation internationale dont la philosophie repose sur la culture hip-hop comme moyen de canaliser la violence des ghettos. Après avoir parcouru le monde entier pour promouvoir cette doctrine, il rallie à sa cause des artistes tels que De La Soul, Queen Latifah, Grandmaster Flash, George Clinton ou Dee Nasty. Aujourd'hui producteur, Kevin Donovan de son vrai nom, devrait perpétuer sa propre légende en live et prouver qu'à cinquante "ballets", il demeure toujours le "bambaataa", à savoir, le leader affectueux en langue zoulou.

Afrika Bambaataa. Le 12 novembre, au Ninkasi Kao. 267, rue Marcel Mérieux, Lyon 7e. 04 72 76 89 04. www.zulunation.com

à lire également
Fête de la musique
Ce dimanche, c'est le premier jour de l'été à Lyon. C'est aussi la Fête de la musique. Une Fête bien particulière cette année avec notamment, en pleine crise sanitaire, l'interdiction des fameux concerts de rue à Lyon. Des concerts sont en revanche tolérés dans les bars et les restaurants.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut