À Lyon, le village Renaissance a ouvert ses portes sous la pluie

A 10 heures ce matin a eu lieu l'ouverture du village Renaissance des Pennons Place Bellecour. Les installations prennent forme et les costumes sont déjà de sortie pour certains participants. Malgré une météo peu clémente, les Pennons de Lyon et la compagnie du Roi de l'Oiseau comptent bien profiter de la fête.

La pluie est au rendez-vous ce matin Place Bellecour et les installations sont bientôt finies d'être montées. Quant aux visiteurs, eux, ne sont pas encore présents au village. Il faut dire que la météo y est certainement pour quelque chose. Malgré ça, les acrobates s'entrainent, les décors finissent d'être posés et les derniers détails sont en train d'être réglés. Les participants ont le sourire et veulent profiter de ce 30e anniversaire de la Renaissance des Pennons. Quatre jours de festivités sont annoncés par le Comité des fêtes de la ville de Lyon. Hier, c'est pourtant en compagnie du soleil qu'avait débuté les premières activités Place des Terreaux.

La pluie n'arrêtera pas les Pennons

Ce matin, ils sont quelques Pennons à être arrivés à l'aube pour monter leurs étals. C'est le cas de Frédéric, pâtissier Renaissance, ''arrivé à 7 heures''. ''Ici je suis Popelini le cuisinier de la reine Catherine de Médicis'', poursuit-il. Pour lui, la pluie ne sera pas un frein. ''Il ne faut pas que ça nous arrête. Et comme je dis toujours, ça n’abattra pas le pèlerin !'' Cet habitué des célébrations de ce type se dit ravi de l'évènement. Il a également participé aux fêtes Renaissance du Roi de l'Oiseau (La compagnie du Roi de l'Oiseau originaire du Puy-en-Velay s'est associée aux Pennons pour les 30 ans de l'évènement NdlR) qui chaque année réunissent un nombre important de personnes ''À Lyon, on passe un peu pour des rigolos à côté'', plaisante Frédéric.

Sous son abris, Jacqueline chez les Pennons depuis 30 ans, échange avec le pâtissier. D'après elle, la pluie freine tout de même les curieux.''Il n'y a pas foule, heureusement que je finis à midi'', dit-elle en riant. Comme à son habitude, elle s'occupera des jeux anciens pour la fête. Aujourd'hui elle est au stand de conversion d'argent, où les visiteurs peuvent venir transformer leur monnaie et ainsi acheter différents produits proposés par le village. ''Ici on échange les euros par des patards'', s'amuse Frédéric.

Un seul mot d'ordre : ''festoyer pendant quatre jours''

Gérard, fait partie de la compagnie du Roi de l'Oiseau, ''On est prêt à 90 %, on règle les derniers petits détails'' explique-t-il. Lui non plus n'est pas inquiet concernant les intempéries. En revanche, il admet ne pas être très rassuré sur la fréquentation : ''On a déjà eut pire au niveau du temps, mais rien ne nous arrête. Le seul inconvénient c'est si le public n'est pas au rendez-vous''. Autour de lui, le village a pris forme. Il détaille les différentes structures présentes : ''Il y a une partie mercenaire, une partie restauration, une scène pour des spectacles et animations.'' L'objectif au travers de ce cette reconstitution est de faire partager un savoir-faire au grand public. ''On apporte les métiers d'autrefois : comment on procède au tissage, ou comment on frappe la monnaie par exemple. Il y aura aussi des combats militaires et de la musique'', raconte le participant. ''On va essayer de festoyer pendant quatre jours'', termine-t-il. D'après l'un des dignitaires Pennons, soixante personnes participent au village Renaissance. ''Mais au moment crucial du défilé on comptera 450 personnes'', précise l'organisateur. L'inauguration doit avoir lieu ce soir à 19 heures. En attendant, le village reste calme le temps que les premiers curieux fassent le déplacement.

Programme du 30e anniversaire de la Renaissance des Pennons, ici.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut