Ambronay Leonardo Garcia Alarcon
Leonardo Garcia Alarcon © B. Pichene

Un Requiem rétro-futuriste à l’Auditorium

Ambronay et l’Auditorium nous offrent une nouvelle version du Requiem de Mozart sur instruments d’époque.

Point d’orgue de la rentrée à l’Auditorium (mais également du festival d’Ambronay, coréalisateur de l’événement), deux représentations du fameux Requiem de Mozart se chargent de remettre les pendules à l’heure de l’interprétation “historique” de ce chef-d’œuvre du classicisme. Car, si l’on commence aujourd’hui à oublier les interprétations académiques et pompeuses d’avant la “révolution baroque”, le phénomène ne s’applique pas encore à Mozart, Haydn ou Beethoven (qui écrivaient pourtant eux aussi pour des orchestres réduits et des instruments s’apparentant bien davantage à ceux utilisés durant l’ère baroque qu’aux spécimens actuels).

Pour qui n’a jamais goûté à un Mozart sur cordes en boyau, c’est donc une véritable redécouverte de l’œuvre que nous propose le chef Leonardo García Alarcón à la tête du New Century Baroque et du Chœur de chambre de Namur. L’ultime ouvrage d’un compositeur surdoué se tournant, à la fin de sa vie, à la fois vers le passé et l’héritage polyphonique du baroque et vers le futur...

Requiem de Mozart – Jeudi 2 et vendredi 3 octobre à 20h, à l’Auditorium de Lyon.
2 commentaires
  1. Sophie_Lyon - 2 octobre 2014

    Je serai dans la salle ce soir, j'espère bien ne pas être déçue.

  2. Sophie_Lyon - 3 octobre 2014

    Un vrai moment de grâce ! merci à tous.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut