Sylvie Ramond (MBA)
© Tim Douet

Lyon : rapprochement des musées des Beaux-Arts et d’Art contemporain

La ville de Lyon vient d’annoncer la création d’un “pôle musées d’art” réunissant le musée des Beaux-Arts et celui d’Art contemporain, afin de “dynamiser la place de l’art contemporain sur le territoire”.

La ville de Lyon a annoncé ce mercredi la création d’un "pôle musées d’art pour dynamiser la place de l’art contemporain sur son territoire". Sylvie Ramond, la directrice du musée des Beaux-Arts, sera chargée de rapprocher son institution du musée d’Art contemporain (MAC). "Sylvie Ramond, actuelle directrice du musée des Beaux-Arts, le dirigera en étroite collaboration avec le ou la futur-e directeur-trice du MAC", a ajouté la ville de Lyon, en référence au départ prochain de Thierry Raspail, directeur du MAC depuis 1984, qui doit prendre sa retraite au printemps.

"Le territoire lyonnais bénéficie d’équipements et d’acteurs importants (musée d’Art contemporain, Ecole nationale supérieure des beaux-arts, Biennale…) qui ont permis de structurer l’art contemporain depuis de nombreuses années, avec une montée en puissance, plus récemment, sur la scène nationale et internationale. C’est avec l’objectif de positionner ses acteurs dans le paysage culturel en perpétuelle évolution, que la Ville de Lyon souhaite proposer un nouveau projet pour l’art contemporain", a précisé la municipalité.

Avec ce projet, "Lyon souhaite se faire une place de choix au milieu des capitales de l’art contemporain, renforcer le soutien aux jeunes artistes, faire de la ville un laboratoire de création et s’appuyer sur son réseau de musées pour mettre en valeur ses collections". La ville a par ailleurs annoncé qu'un nouveau directeur de l’art contemporain prendrait ses fonctions à l’été 2018. "Nous voulons écrire une nouvelle page de l’art contemporain et porter une ambition politique plus forte à la fois ouverte sur les nouvelles formes d’art et articulée avec les acteurs et les grands équipements de la Ville", a déclaré Loïc Graber, adjoint au maire de Lyon délégué à la culture.

à lire également
Cathy Bouvard, aux Subsistances, en octobre 2018 © Tim Douet
Depuis quinze ans à la tête des Subsistances, Cathy Bouvard s’est vu proposer un défi qui ne se refuse pas : les Ateliers Médicis, dont l’ambition est rien de moins que de transformer par la culture la ville de Clichy-sous-Bois et de faire émerger des artistes qui ne soient pas “du sérail”. Une des fondatrices de Lyon Capitale tire donc sa révérence et dresse à cette occasion le bilan d’une ville qui a muté. Avec la crainte qu’elle ne se re-quenellise…
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut