Numeridanse capture d'écran

Lyon : la Maison de la danse au cœur du numérique

La Maison de la danse vient de lancer la troisième version de Numeridanse, transformé en véritable plateforme multimédia de la danse. Dominique Hervieu confirme sa volonté de construire, avec le développement d’outils numériques, une culture chorégraphique ouverte à tous les publics, y compris les plus éloignés socialement et géographiquement.

Enfants utilisant des casques de réalité virtuelle pour accéder à l’univers de la danse © Maison de la danse

© Maison de la danse, 2018.

La nouvelle version de Numeridanse (la première fut lancée en 2011, en partenariat avec le Centre national de la danse et grâce au travail du vidéaste Charles Picq) marque le tournant que prend la Maison de la danse dans l’utilisation du numérique pour accompagner la découverte de la danse. Relooké, plus ergonomique et plus facile d’accès, Numeridanse est construit autour de quatre rubriques :

• une vidéothèque (plus de 2 700 vidéos et plus de 1 000 artistes), avec un moteur de recherche plus performant

Numeridanse – Etapes du jeu “My Dance Company” © Maison de la danse (montage Lyon Capitale)

© Maison de la danse, 2018 (montage Lyon Capitale)
Etapes du jeu “My Dance Company”.

• les “Thémas” : web-docs, parcours de chorégraphes, découverte d’un lieu ou d’un artiste à travers des expositions virtuelles

• le ND Lab, conçu comme un laboratoire Internet constitué de créations Web de compagnies ou de structures comme l’Ina ou Arte, des web-séries, des vidéos 360

• et un espace dédié au jeune public : “Tadaam !” qui crée l’événement avec My Dance Company, un “serious game” qui permet de créer une compagnie de danse et un spectacle en construisant un véritable parcours de chorégraphe.

Le musée Guimet en visite virtuelle

Cette version, entièrement bilingue, de Numeridanse sera une mine d’or pour les enseignants, avec autant d’outils qui leur permettront de faire découvrir la danse aux élèves sur un mode plus ludique et plus interactif. Les enseignants pourront également créer leur plateforme, avec leurs playlists, et les partager entre eux. L’enjeu du virage numérique pris par la Maison de la danse est à la fois pédagogique, de création et d’accès à la culture chorégraphique pour tous, visant aussi un public qui ne viendra pas forcément dans une salle de spectacle, même si l’objectif est de créer des passerelles entre le virtuel et la scène. Tout ceci préfigure ce que sera le musée Guimet transformé en “Les Ateliers de la danse”, un lieu hyper connecté où création numérique et création “traditionnelle” feront le chemin ensemble.

Salle du musée Guimet après sa fermeture © Tim Douet

© Tim Douet
Ancien musée Guimet.

Sur Numeridanse, les Lyonnais peuvent d’ores et déjà accéder à une visite virtuelle du lieu et suivre son évolution jusqu’à son ouverture en 2021. On attend également avec impatience la création en réalité virtuelle de Fugue VR de Yoann Bourgeois, présenté en septembre à la Biennale, qui permettra aux spectateurs de vivre le spectacle de l’intérieur et d’explorer un nouveau voyage chorégraphique et sensoriel.

Page d'accueil de la vidéothèque de Numéridanse (capture d'écran)

Cliquer sur l'image pour accéder au site.

à lire également
Chorégraphie Merce Cunningham © Jaime Roque de la Cruz
La nouvelle saison de la Maison de la danse vient d’être lancée. Rendez-vous est donné avec des spectacles qui illustrent la richesse d’une scène chorégraphique polymorphe et mondiale.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut