Erro exposition MAC
Erro

Erró à Lyon : l’une des expos les plus attendues de France

Erró à Lyon, c’est l’une des grandes expositions françaises de la rentrée, avec celles prochaines de Jeff Koons et Marcel Duchamp au centre Pompidou, de Niki de Saint Phalle et Hokusai actuellement au Grand Palais, du Kama Sutra à la Pinacothèque, Le Pérugin au musée Jacquemart-André ou encore Giuseppe Penone à Grenoble.

Erro, Silver Surfer Saga, 1999 © Adagp

Erro, Silver Surfer Saga, 1999 © Adagp

Le musée d'Art contemporain de Lyon consacre une grande rétrospective à l'artiste Erró. Pilier de la figuration narrative, ayant côtoyé André Breton, Miró et Duchamp, l'artiste islandais (qui travaille en France depuis 1958) est l'auteur de toiles souvent monumentales à ras bord. D'abord expressionniste, puis surréaliste, Erró a définitivement adopté la technique du collage (estimée des dadaïstes).

"C'est l'œil qui décide, explique-t-il à Lyon Capitale. Je stocke des images de journaux, de bandes dessinées. Je stocke des couchers de soleil, des lacs, des dictateurs. Puis j'évolue dans le flou complet. C'est comme la pêche, je peux terminer sur un collage et bloquer complètement et en faire quinze. Je ne les juge jamais, je ne sépare pas ce qui est bon ou pas."

Erro exposition MAC ()

Anticipation d’Internet

Erró s'intéresse à la profusion des images et de leur diffusion. Avec quelque trente ans d'avance, il aurait, avec des ciseaux et de la colle, anticipé les flux infinis d'Internet qui nous inondent au quotidien. Saupoudrez le tout d'une bonne dose d'humour, de super-héros, de dictateurs moqués, de couleurs en pagaille et vous avez le bon plan du week-end.

Une centaine de dessins et de collages de l'artiste sont exposés sur les trois niveaux du musée.

Rétrospective Erró – Du 3 octobre au 22 février 2015, au musée d'Art contemporain de Lyon.
> Aperçu en vidéo ici.
à lire également
prison de Montluc
A l’occasion du centenaire de la guerre 14-18, l’association des Rescapés de Montluc investit l’ancienne prison pour une exposition qui voyage entre les deux grandes guerres.
2 commentaires
  1. Albrog - 4 octobre 2014

    Centre Pompidou ... Pinacothèque ... musée Jacquemart-André... sans préciser la ville. On dirait un article écrit par et pour des Parisiens. On est bien sur Lyon Capitale, là ?

  2. LaRédac - 9 octobre 2014

    Bonjour Albrog.Et Grenoble... Mais on est bien à Lyon. Cela permet de montrer que Lyon fait partie des grandes villes d'expos. Et qu'il n'y a pas que Paris.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut