Président chinois à l'Hôtel de ville

Ça s’est passé un 8 juillet : l’Institut franco-chinois naît à Lyon

De l’arrêt des commissaires du roi dans le procès des consuls et des artisans en 1521 à la 1re Biennale de la danse en 1984, Lyon Capitale se remémore les événements qui ont marqué les 8 juillet lyonnais au fil des siècles.

1521 : Les Commissaires nommés ad hoc par le Roi rendent un arrêt définitif dans le procès des Consuls et des artisans, justifiant les premiers dans leur gestion et déboutant les seconds de leurs griefs.

1664 : Assemblée générale, pour faire connaître aux Lyonnais le projet royal d'une Compagnie des Indes Orientales.

1699  : Dans l'après-midi, très gros attroupement (2000 personnes ?), et début d'émeute jusque dans l'Hôtel de Ville, à cause de la misère et du prix du pain. Surtout des femmes d'ouvriers en soie. Deux femmes et un homme arrêtés.

1725 : Contrat par lequel Catherine Mazenod, dame de Servient, cède à l'Hôtel-Dieu son domaine de la Part-Dieu, moyennant réserve de 53 mille livres et pension viagère.

1790 : Première réunion du Conseil général du District. Agitation populaire contre l'octroi. Le 9, la foule expulse les employés de la porte de Vaise.

1792 : Inauguration solennelle d'un arbre de la Liberté, place des Terreaux.

1793 : Arrêté de la Commission populaire instituant un camp militaire sous les murs de Lyon et confiant son commandement au citoyen Perrin-Précy. Le colonel comte Louis-François Perrin de Précy est élu général en chef de l'armée départementale de Rhône-et-Loire. Il arrive à Lyon le 11.

Au XIXe, l’Exposition universelle

1800  : Arrêté préfectoral rétablissant l'octroi de Lyon à compter du 5 fructidor (23 août). Approuvé par le gouvernement le 17 thermidor (5 août). En régie intéressée.

1815  : Le Général Mouton-Duvernet est nommé gouverneur de Lyon.

1849 : Élection partielle pour remplacer S. Commissaire (élu dans un autre département). Victoire des républicains : élu, Jules Favre.

1865 : L'Émir Abd-el-Kader passe à Lyon (Hôtel de Lyon) la soirée et la nuit.

1865  : Décret impérial approuvant les statuts de la Société lyonnaise de dépôts, contenus dans l'acte notarié des 26, 29 juin et 4 juillet.

1894  : Concours international de tir, à Lyon. À l'occasion de l'Exposition universelle, tenue à Lyon du congrès national de la propriété bâtie.

Au XXe, la mort de Jean Moulin

1921 : Convention entre l'Université de Lyon et le Comité intermédiaire Chinois, fondant l'Institut franco-chinois, et créant l'Association Universitaire franco-chinoise, chargée de l'organiser et de la gérer.

1943 : Mort de Jean Moulin, à Metz. (Né le 20 juin 1899, à Béziers). Cendres déposées au Panthéon, le 19 décembre 1964.

1963 : Le Bureau de poste "Brotteaux" est transféré du 93 rue Duguesclin au 67 rue Sully. Ouverture du bureau de poste "Grange-Blanche", 7 place Latarjet, transféré du 5 rue Florent.

1970 : Visite à Lyon de l'ambassadeur d'URSS (V. Zorine) et du cardinal Joseph Slipyi, archevêque-majeur de l'Église catholique d'Ukraine.

1981 : Jean Chevance, préfet de police, est nommé préfet de région à la Martinique.

1982 : Inauguration du passage pour piétons reliant le Complexe de Perrache et le cours Charlemagne.

1984 : Première Biennale internationale de la Danse, à Lyon.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Le soleil se lève à Lyon, mais Fourvière et Croix-Rousse ont disparu. Un épais brouillard masque les collines pour ne se dissiper qu'en fin de matinée. À travers le temps, Lyon a toujours été une ville de brouillard(s). 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut