Comœdia ancienne façade cinéma 1922-1924
© Archives Comœdia

Ça s’est passé un 24 décembre : le premier film parlant projeté à Lyon

Rien de tel qu’une petite anecdote historique bien tournée pour animer le réveillon. Pour aider ses lecteurs à briller en famille, Lyon Capitale leur offre en cadeau de Noël un petit rappel des faits ayant marqué les 24 décembre lyonnais au fil des siècles.

1536 - Contrat par lequel le Roi cède à la Ville pour 84.732 livres, aides et gabelles, rêve et foraine, sur lesquelles la Ville pourra créer des rentes vendues aux particuliers. Première opération de crédit public à Lyon.

1622 - Installation des récollets, rue Neyret

1657 - Baptême de Jean Baptiste Masson, fils de Jean Le Masson dit Lombard, comédien, et Honorée Rousseau. Signature de Molière.

1788 - Le Rhône et la Saône sont pris en glaces.

1791 - Installation de la municipalité.

XIXe : inauguration du nouveau palais de justice

1802 - Arrêté consulaire établissant des chambres de commerce dans 22 villes, dont Lyon.

1831 - Premier numéro du Courrier de Lyon, qui paraîtra jusqu'au 24 juin 1901.

1843 - Bénédiction solennelle et ouverture au culte de l'église St Pothin.

1845 - Inauguration du nouveau Palais de justice, oeuvre de Louis-Pierre Baltard.

1865 - Bénédiction de l'église St André de la Guillotière.

1870 - Funérailles du commandant Arnaud, présidées par Gambetta, venu de Bordeaux.

XXe : le premier film parlant reçoit un triomphe

1901 - Fondation du Casino Kursaal, rue de la République, par Édouard Rasimi. (A la place du "Casino des arts").

1912 - Mort de Paul Mariéton, chancelier du Félibrige. Nice. (Né à Lyon, le 14 octobre 1862). Inhumé à Loyasse.

1929 - Premier film parlant à Lyon : La route est belle, à l'Eldorado. Triomphe.

1941 - Mort de "la Pauline" (Pauline-Jeanne Gualla, veuve Teillon), guérisseuse, rue Paul Bert-Lyon. (Née à Trivero, Italie, le 2 juin 1853).

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Aperçu des expositions à voir en décembre 2018 à Lyon (montage)
Ce mois-ci, on voyagera dans le temps, avec de jeunes artistes tout juste sorties des beaux-arts, deux peintres nés dans l’entre-deux-guerres et un empereur dont on ne connaît souvent à Lyon que la table. Mais aussi dans la géographie, d’un Sud fantasmé aux Fidji de visu pour finir à Annemasse. Bonne route.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut