parc de la tête d'or

Ça s’est passé à Lyon un 8 octobre : création du parc de la Tête d'Or

De la remise des plans pour la création du parc de la Tête d'Or au préfet en 1856 à l'incendie du "Palais d'hiver" en 1962, Lyon Capitale se remémore les évènements historiques ayant marqué les 8 octobre lyonnais au fil des siècles.

1095 - Urbain II, en route pour le concile de Clermont, est de passage à Lyon.

1563 - Adjudication au Roi de la justice de l'Archevêché sur la ville.

1565 - Lettres royaux instituant à Lyon une compagnie de Guet, commandée par un "Chevalier" ou Capitaine.

1624 - Le Consulat mandate le paiement des premiers jetons consulaires.

1756 - Arrêt du Conseil autorisant la construction par la Ville et l'Hôtel-Dieu d'une digue en amont du pont du Rhône. (Adjudication des travaux le 4 novembre).

XIXe siècle : les plans de la Tête d'Or remis au préfet

1822 - Arrêté préfectoral créant le Conseil de salubrité du département.

1831 - Meetings de chefs d'ateliers, pour décider de l'action pour une augmentation des prix de façon.

1856 - Les frères Denis et Eugène Bühler, paysagistes, remettent au préfet leur plan pour la création du parc de la Tête d'Or.

1860 - Mort d'Antoine Périsse, imprimeur-éditeur.

1893 - Inauguration du "vélodrome de Lyon" (dit aussi "de Genas"), à Villeurbanne (actuelle rue C. de Wett).

XXe siècle : le "Palais d'Hiver" détruit par les flammes

1913 - Mgr Sevin réprouve le congrès de la Jeune République qui doit se tenir à Lyon (17-19 octobre), et interdit au clergé d'y assister. Le Congrès n'a pas lieu.

1944 - Le pont de l'Université est rouvert à la circulation après réparation sommaire. (Passerelle provisoire).

1945 - Justin Godart envoie à Edouard Herriot sa démission du Parti Radical. Rupture consommée entre les deux hommes.

1962 - L'incendie ravage le "Palais d'Hiver". Rouvrira ses portes le 8 octobre 1963, après travaux.

1985 - Premier colloque national sur le Tourisme fluvial. Tenu à Lyon.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.

à lire également
Aperçu des expositions à voir en décembre 2018 à Lyon (montage)
Ce mois-ci, on voyagera dans le temps, avec de jeunes artistes tout juste sorties des beaux-arts, deux peintres nés dans l’entre-deux-guerres et un empereur dont on ne connaît souvent à Lyon que la table. Mais aussi dans la géographie, d’un Sud fantasmé aux Fidji de visu pour finir à Annemasse. Bonne route.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut