parc de la tête d'or

Ça s’est passé à Lyon un 8 octobre : création du parc de la Tête d'Or

De la remise des plans pour la création du parc de la Tête d'Or au préfet en 1856 à l'incendie du "Palais d'hiver" en 1962, Lyon Capitale se remémore les évènements historiques ayant marqué les 8 octobre lyonnais au fil des siècles.

1095 - Urbain II, en route pour le concile de Clermont, est de passage à Lyon.

1563 - Adjudication au Roi de la justice de l'Archevêché sur la ville.

1565 - Lettres royaux instituant à Lyon une compagnie de Guet, commandée par un "Chevalier" ou Capitaine.

1624 - Le Consulat mandate le paiement des premiers jetons consulaires.

1756 - Arrêt du Conseil autorisant la construction par la Ville et l'Hôtel-Dieu d'une digue en amont du pont du Rhône. (Adjudication des travaux le 4 novembre).

XIXe siècle : les plans de la Tête d'Or remis au préfet

1822 - Arrêté préfectoral créant le Conseil de salubrité du département.

1831 - Meetings de chefs d'ateliers, pour décider de l'action pour une augmentation des prix de façon.

1856 - Les frères Denis et Eugène Bühler, paysagistes, remettent au préfet leur plan pour la création du parc de la Tête d'Or.

1860 - Mort d'Antoine Périsse, imprimeur-éditeur.

1893 - Inauguration du "vélodrome de Lyon" (dit aussi "de Genas"), à Villeurbanne (actuelle rue C. de Wett).

XXe siècle : le "Palais d'Hiver" détruit par les flammes

1913 - Mgr Sevin réprouve le congrès de la Jeune République qui doit se tenir à Lyon (17-19 octobre), et interdit au clergé d'y assister. Le Congrès n'a pas lieu.

1944 - Le pont de l'Université est rouvert à la circulation après réparation sommaire. (Passerelle provisoire).

1945 - Justin Godart envoie à Edouard Herriot sa démission du Parti Radical. Rupture consommée entre les deux hommes.

1962 - L'incendie ravage le "Palais d'Hiver". Rouvrira ses portes le 8 octobre 1963, après travaux.

1985 - Premier colloque national sur le Tourisme fluvial. Tenu à Lyon.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.

à lire également
À la fin du xixe siècle, les affaires de banditisme et autres crimes crapuleux font régulièrement la une des journaux. Mais deux Lyonnais, Alexandre Lacassagne et Edmond Locard, vont refuser que leur pays soit gangrené par le crime. Ensemble, ils vont révolutionner les méthodes de la police.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut