prison de Montluc

Ça s’est passé à Lyon un 19 août : la Résistance punie par l'occupant

L'ambiance d'un après-midi en terrasse ou sur les pelouses de la Tête d'Or ne tient parfois qu'à une petite anecdote bien tournée. Pour aider ses lecteurs à briller en société, Lyon Capitale leur rappelle les faits historiques ayant marqué les 19 août lyonnais au fil des siècles.

1786 - Séjour à Lyon de Napoléon Bonaparte, alors lieutenant d'artillerie au régiment de la Fère, dont l'escadron est venu à Lyon à cause de l'émeute des tisseurs. Le futur empereur loge chez la dame Blanc, chemin de Montribloud.

1793 - Le Comité de Salut public des Corps administratifs promulgue le règlement de discipline militaire rédigé par Précy.

XIXe siècle : le gratin du tanin à la faculté de médecine

1866 - Consécration de l'église St Bernard, restée inachevée.

1886 - Début des travaux de démolition du vieux pont Morand.

1891 - Inauguration officielle de la nouvelle préfecture. (Le Conseil général s'est réuni la veille dans la nouvelle salle des délibérations).

1894 - Tenue à Lyon d'un congrès viticole et agricole, dans le grand amphithéâtre de la Faculté de médecine, à l'occasion de l'Exposition universelle.

XXe siècle : résistants martyrs

1944 - Quatre otages sont fusillés et une maison incendiée, rue Bataille, en punition d'une action de la Résistance.

1946 :Cérémonie de pose de la première pierre du monument aux fusillés de Bron.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut