Rendez-vous à l'atelier
© RV Atelier/Mapra

Antonin Rêveur : “Dévoiler son atelier, c’est intime”

Ce week-end, la Maison des arts plastiques Rhône-Alpes (Mapra) propose son second “Rendez-vous à l’atelier”. Au programme, 600 ateliers pour 70 lieux associés, soit un millier d’artistes. Qui dit mieux ?

Qui n'a jamais voulu savoir comment les artistes préparent leurs œuvres, de quelle façon la magie opère ? Aujourd'hui samedi et demain dimanche, grâce aux “Rendez-vous à l'atelier”, on pourra envisager un début de réponse. "Normalement, nous ne sommes pas ouverts les week-ends. Si on fait une exception, c'est que ça en vaut la peine", souligne Marie Bassano, la responsable des ateliers de la Factatory. C'est donc de 10h à 19h que la plupart des artistes du territoire rhônalpin se dévoilent gratuitement au public. Cette seconde édition propose 600 ateliers animés par un millier d'artistes. De l'Ain à la Haute-Savoie en passant par le Rhône, toute la région ouvre ses portes.

La plupart des plasticiens en profitent pour montrer leur travail. "Je ne prévois pas d'animation spéciale, je présente juste mes œuvres. Après avoir écumé différents salons, j'ai remarqué que le public est autant intéressé par un échange avec l'artiste que par une démonstration", explique Jo Mermet, aquarelliste et sculpteur de l'atelier qui porte son nom.

(S’)exposer pendant le week-end

"Je n'ai rien prévu de particulier non plus, explique le graffeur Antonin Rêveur. Le public peut entrer dans mon atelier et voir mon travail en cours. Ce n'est pas le lieu pour faire des animations, c'est mon atelier." Ce week-end lui donne l'occasion de s'adresser à un public qui ne serait pas forcément venu de lui-même et de dépoussiérer son fief. "Je n'ouvre pas souvent mon atelier au public, c'est comme une mise à nu. C'est très intime là-dedans, ce n'est pas censé être dévoilé", confie l'artiste. Après une pause, il ajoute en riant : "Je ne suis pas un artiste d'atelier."

A contrario, certains ateliers ont tout un programme. "L'an dernier, nous avions participé sous le nom de la galerie Tator. Cette année, nous sommes présents à double titre : toujours pour la galerie, mais aussi pour présenter les ateliers de la Factatory, explique Marie Bassano. Dimanche, nous recevrons l'artiste Michel Jannès pour une séance de dédicaces. On va montrer nos projets et nos artistes mais, surtout, on va rencontrer un public différent. En semaine, nous avons affaire à des professionnels. Lors de ce genre d'événement, c'est plus varié." Les artistes et les galeries, habitués aux spécialistes, vont devoir, au moins pour ce week-end, parler un nouveau langage : celui des néophytes. "Simplement, on essaie de sensibiliser le grand public à l'art", termine Marie Bassano.

Le programme et les ateliers participants sont disponibles sur le site de la Mapra. Renseignements au 04 78 29 53 13.
Atelier Jo Mermet, 7 avenue Birmingham, Lyon 4e. Ateliers de la Factatory et galerie Roger-Tator, 36 rue d'Anvers, Lyon 7e. Atelier d'Antonin Rêveur, 8 rue Sully, Lyon 6e.
1 commentaire
  1. Sunday’slave - ven 5 Déc 14 à 10 h 52

    Mon grand-père était tapissier, je me souviens bien de son atelier et de ses armoires de travail... et je peux témoigner qu'il faut une sacrée organisation pour ne pas se perdre parmi ses nombreux outils de travail ! Je n'ose pas imaginer le désordre potentiel sans une armoire d'atelier métallique de qualité... Bonne continuation à Antonin en tout cas !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut