Le « Vroom-shower » © Ummanitaire Concept

"Vroom-shower" : une oasis pour les SDF à Lyon

Chaque dimanche, une association déambule en camping-car pour offrir un bain aux plus précaires.

Une douche et des toilettes pour les plus démunis. Telle est l'intention de l'association Ummanitaire Concept, implantée il y a 5 ans à Lyon. Si ce projet a été mis en place en novembre dernier, ce n'est qu'à partir du mois de janvier qu'il a réellement pris forme. Chaque dimanche, à Perrache, l'association installe son camping-car, aménagé convenablement, et accueille des personnes sans domicile fixe pour leur offrir une douche hebdomadaire, et bien plus.

"Une semaine sans se laver"

"Chaque semaine, nous récoltons des témoignages. La plupart des SDF passent une semaine, voire plus, sans pouvoir se laver", confie Bechir Dridi, fondateur d'Ummanitaire Concept. Ce dernier, dont l'association s'engage déjà dans plusieurs pays africains et asiatiques pour faciliter l'accès à l'eau, souhaitait également accorder ce privilège aux SDF. Depuis janvier, son "Vroom-shower", nom donné au camping-car, offre en moyenne 12 à 14 douches par sortie. L'activité se développe peu à peu. Chaque dimanche, les bénévoles accueillent de plus en plus de personnes dans le besoin. Mais l'association ne propose pas seulement de faciliter la toilette personnelle ; les SDF repartent également avec quelques vêtements et une petite collation.

Un projet complémentaire

Ummanitaire Concept se veut complémentaire avec d'autres associations qui entreprennent des maraudes auprès des SDF. "À Lyon, nous sommes les seuls à leur offrir des douches. L'idée, c'est aussi de travailler avec d'autres organisations qui offrent déjà des repas, afin de multiplier les aides", maintient Becher Dridi. Son association s'apprête notamment à établir un partenariat avec les Restos du coeur.

Ce projet est financé par des dons, provenant d'autres organisations associatives. Mais pour l'instant, le "Vroom-shower" ne peut s'accorder qu'une seule sortie par semaine. "C'est un projet qui a coûté cher. Pour le pérenniser, il faudrait qu'on obtienne au moins 7 000 euros de dons par année", ajoute le fondateur. Le militant souhaiterait également disposer de plus de bénévoles constants, qu'il pourrait former afin de mieux aider les SDF selon leurs besoins.

 

à lire également
Lugdunum Roller Contest 2013
Hormis la biennale de la danse qui s'est installée sur Lyon jusqu'à fin septembre, voici la liste des meilleurs événements pour ce week-end, que Lyon Capitale a concoctée rien que pour vous.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut