Les enfants de l'école Paul Painlevé pendant les activités
© Tim Douet

Villeurbanne : l'accueil des élèves pourra se faire dès 7h30

Cette rentrée 2019, les familles de Villeurbanne pourront laisser leurs enfants à l'école dès 7h30 sous certaines conditions.

Alors que Villeurbanne se faisait remarquer cette rentrée 2019 pour le maintien des semaines à quatre jours et demi, la ville lance également "l’accueil du matin". Auparavant, les établissements de la ville ouvraient leurs portes à 8h15 et les cours démarraient à 8h30. Mais dès la rentrée, les parents villeurbannais ayant des contraintes horaires pourront déposer leurs enfants à partir de 7h30. Deux plages d’accueil seront proposées : entre 7h30 et 7h35 et entre 7h55 et 8h00. Ce nouveau dispositif avait été très sollicité par les familles d’élèves lors de la concertation autour des rythmes scolaires de l’année 2018.

Cet accueil matinal est accessible par inscription et tarification spécifique, et elle est déjà très demandée : "On a déjà 1000 inscrits sur 13 000 élèves", explique Damien Berthilier, adjoint à l'Éducation de la ville. "Ça reste un nombre d’enfant relativement modeste, mais proche des chiffres que l’on retrouve dans les autres villes", ajoute-t-il, confiant de ce nouveau format. Ce temps sera sans animation, ni activité, pour préparer l’enfant à rejoindre sa salle de classe dès 8h20. 

Modification de l’accueil périscolaire du soir

Ce nouveau dispositif s’accompagnera aussi de modifications de l’accueil périscolaire du soir. L’horaire de 15h50 à 17h00 sera toujours consacré au temps de loisirs, mais celui entre 17h00 et 18h00 passe à un accueil simplifié. Cela permettra aux parents qui le souhaitent, de récupérer leurs enfants plus tôt. Ce qui est intéressant pour les jeunes présents à l’accueil du matin, dont on peut se préoccuper des grosses journées potentiels. Mais l'adjoint à l’éducation se veut rassurant : "L’effet d’alourdissement de la journée ne sera pas très important proportionnellement au volume des élèves. On est à moins de 10 % d’enfants concernés", relativise-t-il. "C’est une nouveauté, donc il y aura forcément un temps d’adaptation à la rentrée. Des bilans seront réalisés au fur et à mesure. Il faudra forcément qu’il y ait des ajustements", ajoute-t-il, conscient des enjeux. Ne reste plus qu’aux familles villeurbannaises de s’approprier ces nouveaux dispositifs.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut