Rentrée scolaire collège 2018 © Tim Douet

Villeurbanne : les élèves resteront à quatre jours et demi

La ville de Villeurbanne a fait le choix du maintien de la semaine à quatre jours et demi. Damien Berthilier, adjoint à l'Éducation de la ville, revient sur ce choix.

Alors que la ville de Lyon repart sur une semaine de classe à quatre jours, Villeurbanne a fait le choix des quatre jours et demi. Après neuf mois de concertation et de bilan partagé autour des rythmes scolaires durant l’année 2018, la ville a finalement opté pour la stabilité : "Cela se passait plutôt bien depuis quatre ans. Il y avait des avis très positifs sur ce qui avait été fait. On a donc souhaité garder un socle de ce qu’on faisait auparavant, tout en ayant quelques changements en cette rentrée 2019", explique l’adjoint à l’Éducation de Villeurbanne, Damien Berthilier.

Cette décision de la mairie est mue par une volonté de favoriser l’apprentissage et la concentration des élèves lors des journées de cours. Chez les parents d’élèves et les professeurs, les avis sont mitigés. Lors de la concertation de 2018, ceux-ci s’étaient montrés autant pour que contre ce maintien. Il ajoute que cette décision ne semble pas avoir eu d’effet sur la mobilité des professeurs non plus.  "Par rapport à la concentration, à l’apprentissage et aux temps pour faire des activités périscolaires, c’est ce qui permet le mieux de fonctionner", assure Damien Berthilier. "Je pense qu’il faut qu’on arrête de changer les rythmes scolaires tous les deux trois ans. Les enfants ont besoin de stabilité et nous, de proposer de nouvelles choses à partir d’un socle qui soit solide". La rentrée se fera donc lundi 2 septembre, au même rythme que l'année dernière.

à lire également
Equipage de la Police nationale à Lyon © Tim Douet
Face aux problèmes créés par le trafic de cannabis, la municipalité villeurbannaise sortante avait lancé une grande concertation sur la dépénalisation. Un choix jugé aujourd’hui risqué électoralement. Les remontées des habitants sur la tranquillité publique ne sont pas élogieuses.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut