Des cailles entassées dans des cages de Dôme Cailles @L214

Vidéo L214 : pas de problème chez "Drôme cailles" pour la préfecture

L'inspection conduite par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP), n'a rien trouvé à redire aux conditions d'élevage des cailles de l'entreprise drômoise visée par une vidéo de L214, diffusée cette semaine.

Un espace vital grand comme une carte postale. Les images mises en ligne, ce jeudi, par l'association L214 pour montrer les conditions de vie des cailles de l'entreprise "Drôme caille" de Montoison (lire ici) avaient suscité la polémique. Et poussé les pouvoirs publics à réagir, la préfecture de la Drôme diligentant une enquête administrative de la Direction
départementale de la protection des populations (DDPP). Mais, selon le communiqué publié vendredi, "l’inspection réalisée par les agents assermentés de la DDPP conclut à des conditions d’élevage des animaux conformes aux attentes et ne correspondent pas aux images diffusées" (sic).

"Aucun risque sanitaire"

Un suivi de l'exploitation sera néanmoins mis en place, annoncent les services de l'Etat, "soucieux d’assurer entre autres le bien-être animal", disent-ils. La préfecture assure que les conditions actuelles d'élevages n'induisent "aucun risque sanitaire" constaté pour la consommation des oeufs et des viandes. A l'inverse, ciblant en termes à peine voilés l'association L214, elle souligne que "l’entrée de personnes extérieures dans un élevage quel qu’il soit, constitue un facteur de risque sanitaire".

L214 s'attaque à un élevage de cailles dans la Drôme

à lire également
A l'occasion de Goût de France (ex Fête de la gastronomie), l'association lyonnaise L214 met en ligne une vidéo choc d'un élevage de cailles dans la Drôme. De quoi faire réfléchir avant de manger des oeufs de caille.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut