Le quartier des minguettes à Venissieux © Tim Douet_0002

Vénissieux, il voulait tourner un clip de rap, il est dépouillé et arrêté

On en sait désormais plus sur les événements qui ont conduit à des tensions hier dans le quartier des Minguettes à Vénissieux (banlieue de Lyon). Tout est parti d'un clip de rap illégal.

Mardi soir, les forces de l'ordre ont craint un embrasement dans le quartier des Minguettes à Vénissieux. Malgré de très fortes tensions, il n'en fut heureusement rien. Tout a commencé vers 17 heures, le rappeur marseillais YL souhaitait tourner un clip dans le quartier des Minguettes dans la banlieue de Lyon. Une fois sur place, il a été pris à partie par plusieurs individus refusant ce tournage qui bloquait le quartier. Dans la cohue, ils lui auraient dérobé sa carte bleue et son téléphone selon plusieurs sources policières. L'une d'entre elles indique : "Il s'est cru en territoire conquis, il a eu la peur de sa vie".

La police est alors intervenue, faisant face à une centaine de jeunes qui ont refusé les ordres de dispersion. Les forces de l'ordre qui craignait alors un embrassement ont été visées par des jets de projectiles. Face à cette situation et pour des raisons de sécurité, le tram T4 et plusieurs bus ont cessé de circuler dans le quartier. Douze interpellations ont été effectuées. Le rappeur serait actuellement en garde à vue, ainsi que 6 autres membres de son groupe. Les autres interpellés "pour rodéo et violences diverses" sont des mineurs. Contactée par Lyon Capitale, une source syndicale rappelle que la police "a besoin de plus de moyens à Lyon pour faire face à des situations lancées par des irresponsables". Régulièrement des individus tentent de tourner des clips de rap dans les banlieues lyonnaises. La semaine dernière un tournage a été dispersé à proximité du Parc OL et un jeune homme arrêté pour jet de projectiles.

Mise à jour à 9h20 : précision sur les interpellations 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut