inondations
Inondations dans le Gard en octobre 2014©SYLVAIN THOMAS / AFP

Une indemnisation obtenue pour les habitants de Villars et Saint-Héand après les violents orages du 17 août

Après les violents orages qui ont touché le sud de la Loire le 17 août dernier, plusieurs communes avaient déposé une demande de reconnaissance de l'état catastrophe naturelle. La préfecture a accepté, le 12 octobre, les dossiers des communes de Villars et Saint-Héand.

Une reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle a été émise, ce 12 octobre, à la suite des orages survenus dans l'agglomération stéphanoise du 17 août dernier pour les communes de Villars et Saint-Héand. Cet avis positif fait suite à celui accordé à Saint-Etienne et Grand-Croix, le 25 août dernier.

Durant la journée du 17 août, de nombreuses inondations et des ruissellements de boue se sont déversées dans une grande partie de l'agglomération stéphanoise et notamment dans les communes de Villars et Saint-Héand. Avec cette reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, les sinistrés des deux communes recevront "une indemnisation avec le déblocage de nombreuses enveloppes". Pour en bénéficier, ils devront, dans un délai de 10 jours à compter de la date de publication de l'arrêté au Journal Officiel, faire une déclaration auprès de leur compagnie d'assurance, s'ils ne l'ont pas déjà fait au moment du sinistre.

La préfecture de la Loire tient à informer que cette reconnaissance n'est pas proportionnée à l'importance des dégâts subis mais se fonde sur un rapport établi par Météo France.

À voir aussi : En images, les orages spectaculaires qui ont touché la région lyonnaise

 

 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut